L'encyclopédie

1486 mots 6 pages
Introduction

L'encyclopédie de Diderot et d'Alembert est un ouvrage majeur du XVIII eme siècle pour différentes raisons: d'abord parce que c'est la première encyclopédie française, de plus par la synthèse des connaissances qu'elle contient, on peut remarquer le travail considérable que cela représentait pour l'époque, enfin l'encyclopédie est un symbole des Lumières, une arme politique qui amènera de nombreuses discordes, débat, censure etc...
On peut donc voir en quoi l'encyclopédie ne peut être l'œuvre d'un seul homme? Nous verrons également comment sont réparties et organisées les tâches: avec les encyclopédistes et l'importance des dessinateurs et des graveurs, enfin on peut dire que cette oeuvre s'inscrit dans un mouvement temporel perpétuel et dans un esprit de collectivité.

II/ Organisation et répartition des tâches
a) Le rôle des principaux encyclopédistes

Les encyclopédistes forment la « société de gens de lettres » à l’origine de la rédaction, de juin 1751 à décembre 1765, du Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers sous la direction de Diderot et D'Alembert.
La composition des 17 volumes de texte et 11 de planches (initialement prévus pour tenir en 10 volumes) de la célèbre encyclopédie du XVIIIe siècle fut l’affaire d’environ 160 auteurs se réclamant, pour la plupart du groupe intellectuel connu sous le nom de Philosophes ayant favorisé l’avancement de la science et de la pensée laïque en soutenant la tolérance, la rationalité et la largeur d’esprit caractéristiques des Lumières.

1_Diderot venait de terminer la traduction du Dictionnaire de médecine de James lorsque l’éditeur Le Breton le chargea, le 16 octobre 1747, de reprendre le projet de traduction de l’anglais de la Cyclopaedia de Chambers, que Gua de Malves n’avait pu mener à bien. Diderot se chargea de l’histoire de la philosophie ancienne, rédigea le Prospectus et le Système des connaissances humaines, sans compter qu’il devait, avec D’Alembert, revoir tous

en relation

  • L’encyclopédie
    1073 mots | 5 pages
  • L'encyclopédie
    371 mots | 2 pages
  • L'Encyclopédie
    438 mots | 2 pages
  • l'encyclopedie
    288 mots | 2 pages
  • L'encyclopédie
    319 mots | 2 pages
  • L'encyclopédie
    1538 mots | 7 pages
  • L'encyclopedie
    726 mots | 3 pages
  • L'encyclopédie
    504 mots | 3 pages
  • L'encyclopédie
    1256 mots | 6 pages
  • L'encyclopédie
    358 mots | 2 pages