L'enfant noir

3026 mots 13 pages
Enfant noir (L')
Auteur : CHEVALLIER Laurent Pays : France / Guinée Année : 1995 Genre : Récit initiatique Dispositif : Collège au cinéma 2001-2002
Droits réservés image : Films du Paradoxe.

Synopsis
Dans les années 90, à Kouroussa, une petite ville de Haute-Guinée, Baba Camara vit avec sa famille. Son père Madou est mécanicien. Monsieur Traoré, le marchand d'or, lui a demandé un taxi-brousse pour se rendre à Conakry. Madou en profite pour lui confier Baba. Il faudra l'accompagner chez son oncle Moussa et il poursuivra ses études dans la capitale. Malgré l'opposition de sa mère et avec l'accord du féticheur qui a consulté les esprits, Baba doit partir. Madou lui rappelle son oncle, l'écrivain Camara Laye, son grand-père, l'orfèvre, la grandeur de sa famille. Le voyage de 500 km et l'arrivée à Conakry sont une initiation bouleversante pour Baba, ainsi que ses premiers contacts avec l'école, une nouvelle famille. Il découvre la mer, les habitudes de la ville. Ses découvertes sont ponctuées par les récits de ses aînés sur des traditions qu'il n'a jamais observées, la présence des génies protecteurs, la cérémonie du “Kondén Diara“, la circoncision traditionnelle. Il se perd dans Conakry, tombe malade après avoir été ramené chez son oncle par un policier, fait l'expérience de l'hôpital. Son oncle prend une deuxième épouse, qui est gendarme et joue dans l'orchestre des “Sirènes de Guinée“. Baba rencontre Marie Fofana, qui devient sa “petite copine“ avant de rentrer à Kouroussa pour les vacances où son père lui rappelle l'importance de ses racines. ThèmeL’enfance, le déracinement Dans les années 90, en Guinée, le jeune Baba Camara refait le même parcours que fit son aïeul, le grand écrivain Camara Laye, l’auteur de “L’Enfant noir”, du village natal, Kouroussa, à la capitale, Conakry. C’est le passage du village dans la brousse à la capitale moderne et industrielle, la découverte par un jeune enfant de tout un monde nouveau. Film initiatique, il est traité à la

en relation

  • l'enfant noir
    1930 mots | 8 pages
  • l'enfant noir
    301 mots | 2 pages
  • l'enfant noir
    373 mots | 2 pages
  • L'enfant noir
    1703 mots | 7 pages
  • L'enfant noir
    1724 mots | 7 pages
  • L'enfant noir
    1744 mots | 7 pages
  • L'enfant noir
    559 mots | 3 pages
  • L'enfant noir
    271 mots | 2 pages
  • L'enfant noir
    251 mots | 2 pages
  • L'enfant noir
    275 mots | 2 pages