L'enfant noir

Pages: 2 (271 mots) Publié le: 2 juillet 2012
L'enfant noir
par Camara Laye
Première partie
• • • • • • •

Où se passe l'histoire ? Qui est le narrateur? Quels sont les personnages principaux ? Décrivez lemilieu naturel de Laye (langue, religion, père, mère, frères et sœurs, occupation des parents, etc.) Le serpent, est-ce un serpent normal ? Expliquez ! Quel est le rôle dugriot dans la culture guinéenne ? Quelle est la relation de Laye avec sa grand-mère et ses oncles maternels ? Décrivez la moisson du riz ainsi que l'atmosphère qui endécoule.

Deuxième partie p. 68 =>
• • • • • •

Quelle est la nature des pouvoirs occultes de la mère de Laye ? D'où lui viennent-ils? Racontez quelques souvenirs dutemps passé à l'école primaire. Comment se passe la cérémonie de "Kondén Diara" ? Est-ce que cette cérémonie a un but, lequel ? La circoncision. Pourquoi accorder tant deprestige à ce rite? Comment expliquez-vous les différentes étapes qui précèdent ou suivent la circoncisíon : Cadeaux - danse - boubous - absence de femmes - visite dela mère et les symboles qui en découlent ?

Troisième partie p 154=>
• • • • • • • •

En quoi la tendresse du père de Laye diffère-t-elle de celle d'un père suédois? Que dire de l'atmosphère qui règne à Conakry ? Décrivez les personnages rencontrés à Conakry (l'oncle et ses deux femmes). Marie. Décrivez-la et dites quelle sorte derelation la lie à Laye. Donnez des exemples de mots qui dénotent une tendre nostalgie de l'enfance de laye. Commentez les rapports de Laye avec son père et sa mère.Donnez des exemples de signes extérieurs de superstition et dites l'importance du rite dans la culture de Laye. En quoi l'enfance de Laye diffère-t-elle de la vôtre ?

Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'enfant noir
  • l'enfant noir
  • l'enfant noir
  • L'enfant noir
  • L'enfant noir
  • L'enfant noir
  • L'enfant Noir
  • L'enfant noir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !