L'enfant

524 mots 3 pages
Arrivées au terme de notre formation en marketing a l’Ecole Supérieure de Technologie, on a voulu rédiger un mémoire de fin d’étude sur un sujet mettant en avant, a la fois nos acquis dans ce domaine mais aussi sur un théme qui nous a entouré durant ces deux années d’alternance : « les anfants ».
Prendre un enfant par la main, pour l’emmener vers demain, pour lui donner confiance en son pas, prendre un enfant pour un roi ». Ce proverbe reflète très bien la place importante que prend l’enfant aujourd’hui, que se soit au sein de sa famille, dans la société contemporaine, ou encore par rapport a la consommation et aux débats qui s’articulent autour d’elle.
Aujourd’hui, qu’elle soit la position de chacun, on peu témoigner que l’enfant est synonyme «d’enjeux », « de «nouvelles perspectives », de « cible marketing », et le « centre d’intérêt des publicitaires »… tant de termes qui s’imposent sur la scène économique et qui n’existaient pas il y a encore peu.
En effet, les « mômes » prennent une place de plus en plus grande de nos jours, puisque, dans la société de consommation que nous alimentons tous, les acteurs de demain sont les enfants !
Alors, vu l’impact qu’ils ont au sein de la famille et par rapport aux achats que fait cette dernière, pourquoi ne pas les sensibiliser dés la naissance afin d’en faire de parfaits consommateurs à l’âge adulte, d’autant que leur pouvoir d’achat personnel est de plus en plus élevé, et ce, de plus en plus tôt.
L’enfant naît innocent, mais deviens vite prescripteur puis consommateur ! C’est ce que les maître du marketing et de la communication ont compris, et c’est pour cela que nos bambins, aussi angélique soient-ils, deviennent très vite acteurs à part entière, souvent aux dépend de leurs parents.
Cette place prépondérante qui a été donnée a l’enfant, n’est pas née sans artifice, puisque les professionnels du marketing ont su développer les éléments nécessaires et insister sur les plus porteurs afin de créer cette nouvelle

en relation

  • L'enfant
    527 mots | 3 pages
  • L'enfant
    4188 mots | 17 pages
  • L'enfant
    1317 mots | 6 pages
  • L'enfant
    1124 mots | 5 pages
  • L'enfant
    365 mots | 2 pages
  • L'enfant
    1070 mots | 5 pages
  • L'enfant
    998 mots | 4 pages
  • L'enfant
    5240 mots | 21 pages
  • L'enfant
    787 mots | 4 pages
  • l'enfant
    475 mots | 2 pages