L'envers gitan du décor urbain

Pages: 20 (4961 mots) Publié le: 28 juillet 2011
L’« intrusion professionnelle » d’une sociologue-anthropologue dans l’envers gitan d... Page 1 sur 9

L’« intrusion professionnelle » d’une sociologueanthropologue dans l’envers gitan du décor urbain
CÉCILE MIQUEL
p. 115-125

Texte intégral
Texte intégral en libre accès disponible depuis le 19 avril 2007.
1

2

3

4

Pour un grand nombre de Barcelonais, le quartier de La Mina estle lieu où sont exhibées toutes les phobies de la société : précarité, délinquance, psychotropes, maladies, logements décrépis ; tout y est synonyme de « déchéance humaine ». Les peurs sont projetées sur ce seul espace et l’on affirme qu’il serait dangereux de s’y aventurer. Perçu comme repaire des Gitans, ce lieu centralise dans l’imaginaire social toutes les corruptions rencontrées à Barcelone.Intriguée par une telle rumeur, je suis partie à la rencontre des habitants de La Mina. Je désirais connaître un groupe de femmes gitanes qui venait de publier un livre de cuisine élaboré dans le cadre d’un atelier organisé par le « Centro Cultural Gitano del barrio de La Mina » (Perona et alii, 1996). Ce ne sera qu’après plusieurs mois de recherche passés au sein de cette association que jepourrai découvrir l’envers du décor et rencontrer des personnes qui s’ouvraient aux autres et se révélaient porteuses d’initiatives. C’est avec le souci de mettre en lumière cette réalité que je restituerai le cheminement parcouru au sein d’une communauté Gitane. Je commencerai par cerner ce quartier afin de le situer dans son contexte d’isolement urbain particulier. Une deuxième partie sera consacréeà l’inscription d’une communauté andalouse gitane dans cet espace. Dans un troisième temps, j’aborderai la question de mon implication sur le terrain. Nous verrons ainsi que cette communauté délaissée dans le quartier de La Mina, considérée comme définitivement étrangère et incapable, nous ouvre ses portes pour modifier notre perception habituelle de l’altérité.http://remi.revues.org/index2955.html

03/12/2010

L’« intrusion professionnelle » d’une sociologue-anthropologue dans l’envers gitan d... Page 2 sur 9

La mina : un quartier de relégation
5

6

7

8

Situé en périphérie Nord de la ville et rattaché à la circonscription de Sant Adrià de Besós, ce quartier a été construit à la hâte afin d’épurer les banlieues de Barcelone de l’immense vague migratoire qu’a connuela Catalogne dans les années soixante. Une demi-heure de trajet en métro le sépare du centre historique de la grande cité. Sa configuration est toute particulière : limité au Sud par une voie ferrée et à l’Est par la rivière de Besós, il est longé par une imposante autoroute littorale. Là sont implantés les bâtiments d’habitats sociaux les plus austères de la métropole. Leur distribution se résumeà d’énormes cubes rectangulaires, parfaitement alignés, séparés par de vastes espaces bétonnés, hybrides de la place publique et de la rambla. Deux mille sept cent vingt et unes demeures habitables y sont recensées, ainsi que cent quatre-vingt-un locaux commerciaux. Le quartier de La Mina résulte d’un processus de sélection sociale bien décrit par les chercheurs de l’École de Chicago : la ville esten quelque sorte, « un gigantesque mécanisme de tri et de filtrage » (Park, 1984). Dès lors il n’est pas étonnant de rencontrer dans ce quartier tous les individus stigmatisés1, considérés comme en marge de la société. Dans ces conditions, le quartier de La Mina se convertit rapidement en zone des « laissés pour compte », en espace où les autorités entassèrent les communautés gitanes, chasséesdes bidonvilles du « Campo de la Bota » et de « Sant Pau », et les populations immigrées marginales dispersées dans la banlieue de Barcelone (San Román, 1997). C’est dans cet espace encore que furent écartés « les étrangers » : les autres différents mettant les structures de la société en péril. Isolés de la ville, les blocs se sont transformés en grand dépotoir humain, et le secteur, en cité...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les justifications absurdes révélant l’envers du décor
  • gitan
  • Les gitans
  • Les gitans
  • Les gitans
  • Gitans
  • Le décor
  • Decoré

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !