L'espace

1180 mots 5 pages
L’ESPACE
Germinal est un roman d’Emile Zola, sortit en 1885. Ce roman fait partit de la série des Rougon-Macquart, il en est le treizième volume. Zola, théoricien du naturalisme, pensant que le roman est une contribution à la connaissance, nous présente une histoire se déroulant dans les bassins houillers du nord de la France. Ce roman nous montre la vie misérable dans les corons et les débuts de la révolte, de l’organisation syndicale et politique de la classe ouvrière. Dans cet exposé nous avons choisi de parler de « l’espace dans germinal ». Nous allons donc nous focaliser sur l’espace réel et l’espace métaphorique.

I-L’espace Réel
a) Le site réel.
Le site du Voreux ;
Zola emprunte deux noms de ville a la réalité (Marchiennes, Lille), à coté d’un nom d’invention (Montsou), un paysage caractéristique du nord de la France par sa platitude et ses champs de betteraves situent le roman géographiquement.
Zola nous décrit un site idéal : la position de la fosse Thiers, à Bruay, située près du canal, dans un creux, l’affluence des eaux qui rendait son exploitation difficile, la situation du coron sur un plateau lui fournissaient le site idéal. Zola a respecté l’essentiel du tracé du chemin de fer et du cours de la Scarpe à cela près qu’il les a intervertis. De plus s’il prend le site du coron de la fosse Thiers à Bruay, il dessine le coron des 240, dans lequel vivent les Maheu, sur le modèle de celui des 72 à Anzin. Quant à Montsou, elle est « bâtie sur la pente d’une large ondulation de la plaine ». Le romancier crée le site de la ville en rassemblant tous les bâtiments dont il avait besoin : bâtiment de la compagnie, hôtel des Hennebeau, propriété des Grégoire, ect.
Zola adapte donc l’espace aux besoins de son intrigue.
b) Trois descriptions du paysage minier.
Premièrement, on ne trouve pas de description « objective » du paysage, faite par un narrateur privilégié. C’est par les yeux d’Etienne que nous le découvrons. Le paysage est d’abord décrit

en relation

  • L'espace
    1303 mots | 6 pages
  • L'espace
    1211 mots | 5 pages
  • L'espace
    1466 mots | 6 pages
  • l'espace
    1426 mots | 6 pages
  • L'espace
    13985 mots | 56 pages
  • L'espace théâtral
    972 mots | 4 pages
  • L'espace méditerrannéen
    7116 mots | 29 pages
  • Transformation de l'espace
    679 mots | 3 pages
  • Conquête de l'espace
    264 mots | 2 pages
  • L'espace public
    1007 mots | 5 pages