L'etranger

276 mots 2 pages
Nous vivons en société ! Il est donc essentiel de se faire des amis, de rencontrer du monde. bref, d'entretenir des relations avec ceux qui nous entourent, au travail comme à la maison. Mais comment faire pour nouer des liens ? Comment devenir plus sociable ? Petit guide pour ne pas rester seul ! Comme un enfant, il ne fait que de suivre ses propensions momentanées; * comme un enfant, il est incapable de mesurer les conséquences de son comportement et
* inapte de deviner les attentes des autres.
Il s`occupe peu des règles de la société. ,,Il ne joue pas le jeu," Camus a dit. Ainsi, il vit d`un jour à l`autre, très spontanément, sans avoir aucun sentiment de responsabilité. Il est un homme sans relations familiales ou amicales - même s`il est prêt d`épouser Marie, son ancienne collègue, la relation avec elle est superficielle. Quant au mariage, il dit que ,,cela l`était égal"
L`indifférence choquante de Meursault stupéfait le lecteur, son comportement semble étrange. Ainsi, le titre présente un mot-clé du roman: le comportement de Meursault semble étrange, et, pareillement, Meursault lui-même se sent souvent étranger dans la société.
Un autre trait de caractère qui est frappant est son honnêteté. Il est incapable de mentir et il dit la vérité même si cela cause des énnuis pour les autres ou pour lui-même. - Il y a une exception en ce qui concerne cette caractéristique: il ment pour son ,,copain" Raymond chez la police. Cette inconséquence souligne son inaptitude à distinguer le bon du mal.
La mort de sa mère est l`évènement central du roman. Même si Meursault décrit l`enterrement en manière froid et incident - comme s`il n`y s`intéresse

en relation

  • L'etranger
    1638 mots | 7 pages
  • L'étranger
    3413 mots | 14 pages
  • L'étranger
    845 mots | 4 pages
  • L'etranger
    329 mots | 2 pages
  • L'étranger
    6438 mots | 26 pages
  • L'étranger
    592 mots | 3 pages
  • L'étranger
    927 mots | 4 pages
  • L'etranger
    1073 mots | 5 pages
  • L'etranger
    968 mots | 4 pages
  • L'etranger
    497 mots | 2 pages