L'europe au xixe siècle

1314 mots 6 pages
Chapitre introductif
Le XIXe siècle s’étend de 1815 à 1914. La Révolution et le Ier Empire constituent un tout. Il n’y a aucune rupture. En effet, Napoléon est un prolongement de la Révolution. On lui attribue ainsi une œuvre ambiguë. D’une part, Napoléon est le descendant de la Révolution et applique des principes révolutionnaires (le Code Civil en 1804 par exemple). D’autre part, il met en place un système impérial, forme ancienne, et restaure certains traits du régime monarchique (le sacre, la Cour…).
Néanmoins, la Révolution et l’Empire restent proches puisque l’Europe reste en guerre quasiment ininterrompue pour les deux périodes.
L’expansion française atteint son apogée sous Napoléon. Cette volonté d’expansion était-elle reconnue en 1789 ? Napoléon est animé par des références, mais ne disposait d’aucun plan de conquête précis. Ces références étaient l’Empire Romain ou encore le Saint Empire Germanique. La Révolution est plus ambiguë. Elle fait d’abord preuve d’intentions pacifiques, issue d’une volonté de rupture des traditions de l’Ancien Régime. Ainsi, l’Assemblée constituante de 1790 annonce le refus de toute guerre de conquête. Mais très vite, la situation bascule vers une guerre défensive, puis vers une guerre offensive.
En 1792, la France déclare la guerre au roi de Bohème et de Hongrie (l’Autriche). Cette déclaration de guerre est d’abord présentée comme défensive, mais émerge alors une volonté d’exportation des idées révolutionnaires. Le déclenchement en avril 1792 a plusieurs raisons : * Les raisons externes : les émigrés (surtout des nobles) ont fui la France. Certains de ces émigrés s’engagent autour de l’Empereur d’Autriche et du roi de Prusse, ce qui constitue une menace à la frontière rhénane. * Les raisons internes : cette déclaration de guerre est un enjeu de politique intérieure. En cette période de monarchie constitutionnelle, les relations entre le roi et l’Assemblée (législative après 1791) se dégradent progressivement. Il y

en relation

  • la france au 19eme siecle
    13197 mots | 53 pages
  • Discours portalis
    454 mots | 2 pages
  • Premiere République
    630 mots | 3 pages
  • La révolution française
    332 mots | 2 pages
  • La France, L'Europe et le Monde au XIXe siècle
    2104 mots | 9 pages
  • Napoléon et la Révolution
    992 mots | 4 pages
  • Compta nationale
    1417 mots | 6 pages
  • Litérature
    14649 mots | 59 pages
  • Napoléon
    1693 mots | 7 pages
  • Napoléon+
    741 mots | 3 pages