L'europe

9207 mots 37 pages
TERRITOIRES ET NATIONS EN EUROPE DEPUIS LE MILIEU DU XIXè SIECLE par Laurent BRICAULT Lycée du Dolmen 86000 Poitiers

Remarque préliminaire : Le sujet d’étude ainsi proposé apparaît comme extrêmement complexe et les notions que le programme met en exergue (B.O. n°11, 15 juin 1995, p. 13.2) sont malaisées à définir. Il n’est qu’à considérer la p. 21 des «Documents d’accompagnement» du programme d’Histoire-Géographie de Bac Professionnel fournis par le Ministère pour s’en rendre compte.

INTRODUCTION Il m’a semblé intéressant de partir d’un exemple précis, concret, qui permettra d’appréhender d’emblée la complexité de la question avant de passer à une réflexion plus générale sur le sujet. Les exemples possibles se comptant par dizaines en Europe, j’en ai choisi un qui me servait d’amorce au cours que je faisais jadis sur les nationalités en U.R.S.S., celui des Gagaouzes. Au XIIIème s., dans la mouvance seldjoukide, des tribus turcophones quittent l’Asie centrale vers l’Ouest. Ces tribus turques, appelées Oghuz, sont divisées en 24 clans. L’un de ceux-ci s’installe sur un territoire qui va, en gros, du Danube à l’Ouest et au Nord à la mer Noire à l’Est. Pour les assujettir, un empereur byzantin confère au chef de ce clan le territoire en question (1296). Ce chef s’appelait Kay-Ka’us, dont nous avons fait gagaouze. Le clan adopte la religion chrétienne orthodoxe et l’un de ses souverains les plus connus, ou les moins inconnus, du nom de Dobrotitch, donne même son nom au pays, qui devient la Dobroudja. En 1398, le royaume gagaouze est absorbé par les Ottomans. Certains Gagaouzes se convertissent à l’Islam et se fondent dans l’Empire, d’autres restent chrétiens et se font oublier. Entre 1750 et 1846, fuyant les persécutions turques, ces Gagaouzes refont parler d’eux et émigrent vers la Sainte Russie pour se fixer en Bessarabie, de l’autre côté du Danube, entre le Dniestr et le Prut. En 1812, le traité de Bucarest met fin à la guerre russo-turque qui dura de 1806 à

en relation

  • L'europe
    3123 mots | 13 pages
  • L'europe
    420 mots | 2 pages
  • L'europe
    853 mots | 4 pages
  • L'europe
    388 mots | 2 pages
  • L'europe
    1150 mots | 5 pages
  • L'europe
    870 mots | 4 pages
  • L'europe
    846 mots | 4 pages
  • L'europe
    2311 mots | 10 pages
  • L'europe
    1435 mots | 6 pages
  • L'europe
    943 mots | 4 pages