L'euthanasie

1085 mots 5 pages
Français :Dissertation . pour ou contre l’euthanasie ?

Le mot « euthanasie » a été introduit par le philosophe anglais Francis Bacon (1561-1626), et apparaît dans un texte de 1605. Ce mot est formé de deux éléments tirés du grec, le préfixe eu, « bien », et le motthanatos, « mort » ; il signifie donc littéralement bonne mort, c'est-à-dire mort dans de bonnes conditions. C'est ainsi que le présente Bacon. Au sens moderne, l’euthanasie désigne une action ou une omission dont l’intention première vise la mort d’une personne gravement malade pour supprimer la douleur et s’oppose donc à la mort naturelle.

Couramment utilisée chez les animaux, devons nous l'appliquer chez les humains et du même coup la légaliser? Des maladies graves peuvent parasiter la vie d'un individu et emmener de grandes souffrances physiques et psychologiques. Pour éviter ces souffrances, pour s'en soulager et garder la dignité, plusieurs pensent à la mort comme solution ultime. L’euthanasie, qui devient de plus en plus considérée, consiste à donner la mort volontairement à quelqu’un qui le désire lors de grande souffrance ou de mort absolue. La science a fait des avancées formidables en médecine depuis les dernières décennies et à l'aide de ces technologies peut désormais maintenir des gens en vie, qui autrement seraient morts naturellement. Cela pose donc les assises d’un débat entre le maintient ou la cessation à la vie.

L’euthanasie recouvre des actes de nature diverse : On appelle euthanasie active le geste d’un tiers qui donne la mort au malade. L’euthanasie active est alors dite par action (injection d’un produit mortel) ou par omission (on « oublie » de donner à boire au malade) L’euthanasie est dite passive lorsque l’équipe médicale arrête des traitements sauf soins palliatifs .L’euthanasie d’exception est une notion proposée par le Comité consultatif national d’éthique. Dans certains cas exceptionnels, il est possible de provoquer la mort d’un malade.

N’en déplaise au

en relation

  • L'euthanasie.
    3918 mots | 16 pages
  • L'euthanasie
    753 mots | 4 pages
  • L'euthanasie
    1179 mots | 5 pages
  • l'euthanasie
    721 mots | 3 pages
  • L'euthanasie
    7718 mots | 31 pages
  • L'euthanasie
    2766 mots | 12 pages
  • L'euthanasie
    1260 mots | 6 pages
  • L'euthanasie
    688 mots | 3 pages
  • L'euthanasie
    3974 mots | 16 pages
  • L'euthanasie
    2784 mots | 12 pages