L'exclavage moderne

1568 mots 7 pages
Bonjour!
Les temps étant sombres en ce début d'année scolaires, où les jours semblent aussi longs que des années au purgatoire, il m'a fallu apporter ma pierre au système éducatif désuet de notes et de cotes censées prouver que tel ou tel personne a la plume plus belle qu'une autre. Cette pierre, qui a la force et l'éclat d'un pavé qu'on se prend dans la gueule après avoir glissé dans une crotte de chien un lundi matin, est une dissertation. Pour les petits malins qui auraient séchés les cours de français, employant leur temps à zoner dans les forums tels que celui-ci, la dissertation est une sorte de texte argumentatif à règles bizarres, avec une partie neutre et une partie dépendante de votre avis. Je vous propose ce truc immonde/ machin répugnant/ infâme bidule (rayez la mention inutile) avec l'espoir de vous tirer de votre torpeur. Le forum étant un peu délaissé, je pense que balancer un gros sujet troll comme celui-ci peut peut-être l'animer un peu (ou pas). Donc en avant.

(PS: pour les petits malins qui pensent être dispensés de lecture par un petit "go forum cours et devoirs", je vous ferai simplement remarquer que l'écriture persuasive reste de l'écriture, et que rien ne les oblige à corriger les fautes de français clairsemées dans ce texte comme les pâquerettes dans un pré. Merci d'avance.)

Sujet:
"Une campagne Oxfam, destinée à sensibiliser au sort des enfants exploités du Tiers-Monde, proclamait:" les marques laissent des marques". Régulièrement, passe sur nos écrans de télévision un spot publicitaire qui affirme "sans les marques, plus de repères". Comment peut-on concilier des points de vue si divergents?"

Août touche à sa fin, le mois de septembre débute. Et avec lui arrive une flopée de spots publicitaires proposant divers produits de marques pour une rentrée parfaite. Ce que les magazines, la télévision et la radio ne disent pas, c'est que ces objets sont fabriqués dans les pays du tiers-monde par des enfants, traités en esclaves

en relation

  • introduction a l'histoire du droit
    4594 mots | 19 pages
  • Cours droit civil
    2062 mots | 9 pages
  • L'illiade et l'odyssée
    7675 mots | 31 pages
  • La philo
    9491 mots | 38 pages
  • Philosophie du droit
    15769 mots | 64 pages
  • Histoire du droit
    45212 mots | 181 pages