l'histoire de la gai attitude

415 mots 2 pages
Syrie, une guerre juste ou une guerre de trop ?

2°/Une guerre juste

Nous sommes en droit de nous demander si la guerre qui se déroule en Syrie est-elle une guerre juste.
En effet d'après St Thomas d'Acquin une guerre juste est présente quand :
-on part en guerre en dernier recours
-on déclare la guerre en bonne forme et dans le respect du droit
-on a toujours en vue l'obtention d'une paix juste
C'est en en voyant l'utilisation d'arme chimique que les pays se sont décidé a aidé les syriens :
Des armes chimiques ont été utilisées en Syrie, et l'auteur n'est autre que Damas. Si l'on peut douter de cette version des faits, il n'empêche: s'il était confirmé que Bachar el-Assad a bien utilisé des armes chimiques contre son propre peuple, la sanction internationale serait logique. Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon a d'ailleurs déclaré qu'un tel usage serait un "crime contre l'humanité". Un argument souvent évoqué par les partisans d'une intervention, qui citent aussi la convention sur l'interdiction des armes chimiques.
Les partisans d'une intervention voudraient donc "punir" Damas pour dissuader Bachar el-Assad de réutiliser des armes chimiques.
Enfin, qu'en est-il de la justification économique d'une éventuelle intervention en Syrie? La production syrienne de pétrole montait à plus de 600.000 barils par jour au milieu des années 90. Depuis le début de la guerre, elle serait tombée à seulement quelques dizaines de milliers de barils, la guerre n'aidant pas à développer un commerce florissant. La Syrie est aussi un terrain économique prometteur car vu sa situation géographique, elle pourrait devenir un point de passage intéressant pour les hydrocarbures.
Pour autant, la guerre des ressources "est un élément secondaire" dans ce conflit.

De plus quand un crime grave est commis par un État, il est permis de l'attaquer à condition d'avoir l'autorisation d'une autorité internationale, dan le cas présent c'est l'ONU.
Face à des crimes contre

en relation

  • Jeannot et colin voltaire
    1309 mots | 6 pages
  • « La bessoune » et « jazz et vin de palme »
    940 mots | 4 pages
  • Jeannot et colin
    811 mots | 4 pages
  • jeanot et colin
    856 mots | 4 pages
  • seigneur
    1016 mots | 5 pages
  • Homosexualité
    2119 mots | 9 pages
  • L'assomoir
    1276 mots | 6 pages
  • Nietzsche
    1761 mots | 8 pages
  • Obésité
    786 mots | 4 pages
  • Faut-il reprocher a la philosophie son inutilité
    3842 mots | 16 pages