L'histoire de la presse

Pages: 6 (1298 mots) Publié le: 13 novembre 2012
1628
Théophraste Renaudot crée à Paris un « Bureau d’adresses », sorte d’agence de petites annonces particulières répertoriant les offres et les demandes les plus diverses. Devant le succès en 1633, il imprime des feuilles volantes reproduisant ces renseignements sous le nom de « Feuilles du bureau d’adresses », ce sont les débuts des petites annonces.
1631 
Parallèlement, avec le soutien deRichelieu il entreprend la diffusion périodique La Gazette de nouvelles, publications royales, édits.
XVIIIe siècle 
Le phénomène s’étend à toute la France sous le titre « d’affiches de province » vendus par abonnement, on y trouve des rubriques de vente/achat (biens, meubles, charges, chevaux), perdu/trouvé, emplois.
1789 
Liberté de la presse, tous les journaux publient des annonces.1806-1807 
Sous le 1er Empire, le code de procédure civile impose de publier par voie de presse certains actes juridiques ou civils. Formalisation du lien presse et publicité.
Jusque vers 1830 
Pas d’expansion, l’état général de l’économie ne le permet pas. Les biens fabriqués sont rares, l’activité éclatée en marchés locaux, les communications limitées au voisinage, le régime des corporationsinterdit toute concurrence.
1836 
Emile de Girardin, patron de presse lance un nouveau journal La Presse. Il veut « vendre bon marché pour vendre beaucoup et inversement », pour y parvenir sans sacrifier la qualité, il ouvre ses colonnes à l’annonce commerciale. Les frais d’édition sont couverts partiellement par la publicité qui afflue vers les journaux à plus forte diffusion. Cette pratique estimmédiatement dénoncée par Louis Blanc « ... le journalisme allait devenir le porte-voix de la spéculation ». Apparition des courtiers en publicité.
1865 
Les annonces représentent 1/3 de l’espace. L’agence de nouvelles Havas (fondée en 1832 par Charles Havas) crée la Société Générale des Annonces qui fournit aux journaux des correspondances de presse en échange d’une cession d’espace revendu auxannonceurs. En 1880, la SGA régit la publicité des deux tiers des 863 journaux de province et des quotidiens parisiens. Cette situation perdure jusqu’en 1914.
1868-1881 
La libéralisation de la presse, commencée sous le Second Empire avec la loi du 11 mai 1868 et poursuivie par la loi républicaine du 29 juillet 1881 contribue à la multiplication des titres et à l’émiettement de la publicité.En 1867, on compte 21 quotidiens à Paris et 57 dans les départements, en 1880 : 60 et 190, en 1914 : 52 et 42. Cet essor est surtout le fait des quotidiens populaires à un sou (Le Petit Journal, Le Petit Parisien, le Journal, le Matin) qui publient notamment les romans des auteurs à succès.
Vers 1890 
Le Figaro qui tire à 80.000 exemplaires est le journal dont l’espace publicitaire est le pluscher. Son lectorat est composé de la grande bourgeoisie parisienne consommatrice de produits et de services de luxe. La publicité représente 33% de ses recettes en 1892 et 37 % en 1896. Mais engagé dans le camp dreyfusard en 1897, il perd une partie de ses lecteurs et par conséquent de sa publicité.
1900-1914 
Peu à peu une répartition des « budgets » se dessine entre le support affiche quidevient majeur et le catalogue commercial. Sur 100 MF : 40 MF vont à la presse, 20 MF aux catalogues et prospectus, 25 MF l’affiche, 15 MF autres (calendriers, cadeaux concours etc.)
En 1906, la publicité fournit 25% de ses recettes au Petit Journal qui tire à un million d’exemplaires, le plus fort tirage du monde.
Dans la presse populaire, la publicité se compose à 56 % de petites annonces contre44 % d’affiches-annonces, sans compter la publicité rédactionnelle qui se présente sous forme d’un article d’apparence informatif et s’insinue dans les colonnes du journal.
A partir de 1918 
Le Petit Echo de la Mode propose des bons de réduction pour l’achat de nouveaux produits, débuts du couponing
1924 
L’Illustration devient le support de prestige proposant une fragmentation du lectorat...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'histoire de la presse
  • L'histoire de la presse
  • L'histoire de la presse
  • Quelques dates clés de l'histoire de la presse française
  • l'histoire
  • L'histoire
  • L'histoire
  • L'Histoire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !