L'homme au centre du roman chez malraux dans la condition humaine

254 mots 2 pages
les événements au miroir des consciences

réflexion sur ce que l'homme à d'universel. dès les 1ere pages le sujet semble être introduit dans le feu de l'action, mais le récit est suspendu, ce n'est qu'à la 4e page que le meurtre a lieu. un retard qui permet de nous plongé dans la conscience de Tchen. une conscience bouleversé par : son propre caractère ( au roman). l'avanture de chacun des personnages sera interieur. le destin est moins envisagé comme une série de fait mais plutôt comme une confrontation interieur face à la mort, à certaines valeur comme la dignité humaine, la fraternité.
Nous n'avons pas un fondement sur le déroulement du récit mais pluôt une forme de tableau, point par point : arrêt sur image. le récit ne nous est jamis donné tel quel mais toujours incorporé à d'autre éléments, le plus fréquemment. le point de vue des personnages est associé parfois à des dialoguesp 252: helmmelrich apprend sur la bombe des choses grâce au dialogue avec kyo. la narration du personnages apparait comme le principal liei du récit et la naration est intégré à cette conscience : la pensée, parfois même sous la forme du souvenir p87 : ferral revient sur la vie. le vie nous est présenté que de son point de vue sans passé par un auditeur. originalité de malraux : caractère systèmatique de ce procédé. il renonce à toute objectivité sur les événements et peint la réalité historique à travers des rebondissement dans les consciences des

en relation

  • André malraux
    4589 mots | 19 pages
  • Andre malraux
    4776 mots | 20 pages
  • Malraux
    21078 mots | 85 pages
  • La condition humain
    2782 mots | 12 pages
  • Malraux
    31134 mots | 125 pages
  • L'interet psychologique de "la condidtion humaine" d'andré malraux
    6554 mots | 27 pages
  • Henri GODARD, Louis Guilloux romancier de la condition humaine
    4647 mots | 19 pages
  • Corpus romans dissertation
    2781 mots | 12 pages
  • Francais-absurde
    1915 mots | 8 pages
  • en quoi le régime politique français se distingue-t-il du régime présidentiel américain ?
    877 mots | 4 pages