L'homme et l'histoire

9042 mots 37 pages
Mon année de philosophie
Blog officiel du WebPédagogique pour réussir son bac de philo * À propos * C’est pas faux! * ECJS TermS * Jukephilobox

L’histoire (et le temps)
L’histoire
Introduction: Raymond Aron(1905.1983) “l’homme est à la fois sujet et objet de la connaissance historique” Doc. p. 328
Cet historien par cette phrase souligne que l’homme a une histoire, un devenir dans le temps et fait aussi de l’histoire, de l’historiographie en tant qu’historien. L’homme n’a pas simplement comme tout ce qui est et devient, une temporalité ( fait d’être dans le temps, soumis au temps et son érosion) , il a une historicité. Il a une histoire, c’est-à-dire qu’il devient dans le temps mais en ayant conscience d’être dans le temps, en étant cause entière ou partielle des changements qui forment son devenir ( ce qui n’est pas le cas des objets et même de la Nature, dont le devenir est le résultat nécessaire de lois) et aussi sans doute en ayant une certaine représentation du temps comme linéaire, tridimentionnel- avec un passé, un présent et un futur-, ce qui présuppose d’avoir rompu avec une conception cyclique du temps, qui est celle des sociétés “primitives” ou traditionnelles, “sans histoire” dans le sens où le présent n’est que la répétition d’un passé immémorial. (cf. document p.348)
Et si l’homme a une histoire, c’est aussi sans doute parce qu’il fait de l’histoire, c’est-à-dire étudie son passé, pour en faire un récit véridique. “La conscience du passé est constitutive de l’existence historique” disait en ce sens Aron. Sans faire de l’histoire, l’homme serait prisonnier du présent, prisonnier d’un comportement instinctif, incapable de réagir, d’évoluer,d’anticiper.” L’histoire est pour l’espèce humaine, ce que la raison est pour l’individu” selon Schopenhauer.
Mais dire que l’homme est à la fois sujet ( historien) et objet ( objet d’étude) de la connaissance historique, c’est poser la question de la scientificité de l’histoire! Comment avoir

en relation

  • Est ce l'homme qui fait l'histoire ou l'histoire qui fait l'homme ?
    2319 mots | 10 pages
  • L’homme est-il le maître de l’histoire?
    1879 mots | 8 pages
  • L'homme est-il sujet ou objet de l'histoire ?
    2089 mots | 9 pages
  • L'homme tire-t-il des leçons de l'histoire ?
    1963 mots | 8 pages
  •  Pour l’imaginaire célinien, du massacre de la guerre à la mort de robinson, toute l’histoire de bardamu, toute l’histoire de l’homme est celle d’une agonie.
    1375 mots | 6 pages
  • Aux yeux de quiconque a lu l'histoire, la désobéissance est la vertu originelle de l'homme. oscar wilde
    1216 mots | 5 pages
  • Dans la préface de cromwell (1827), victor hugo écrit : le théâtre est un point d’optique : tout ce qui existe dans le monde, dans l’histoire, dans la vie, dans l’homme ; tout doit et peut s’y réfléchir, mais sous la
    2716 mots | 11 pages
  • Philosophie, l'homme invente-t-il son histoire?
    1447 mots | 6 pages
  • L'homme fait il librement son histoire?
    2018 mots | 9 pages
  • Les hommes sont ils déterminés par leur histoire ?
    2808 mots | 12 pages