L'homme peut-il rennoncer à sa liberté ?

Pages: 7 (1674 mots) Publié le: 16 avril 2011
La liberté est une notion qui regroupe nombre de concepts et qui divise les lumières. Il serait impossible de vouloir la définir en quelques lignes dans cette introduction, c’est pour cela que nous l’étudierons et réfléchirons à cette notion dans une partie de réflexion qui suit. Car il faut bien savoir ce qu’est la liberté avant de réfléchir à son renoncement.
L’Homme est-il libre ? , enopposition à l’animal qui n’est qu’une « machine » comme disait Rousseau. S’il y a liberté est-il possible, pouvons-nous y renoncer ? En avons-nous le droit ? Est-ce légitime d’y renoncer ?
La liberté, on pourrait la définir comme une autonomie d’une personne dont la raison emporte sur ce qu’il peut accomplir sans obligation, sans contrainte. La notion de liberté caractérise l’homme, nous allonsle voir ci-dessous puis nous verrons qu’on peut renoncer à sa liberté et enfin nous étudierons la légitimité, la possibilité, le pouvoir du renoncement à la liberté.

On a pour habitude de dire que l’homme n’est pas libre à cause des contraintes qui pèsent sur lui. Toutefois il est d’or et déjà possible de dire qu’il a conscience de la liberté, dans le cas contraire nous ne serions pasen train d’y réfléchir.

Cette conscience de liberté nous caractérise en tant qu’homme car nous savons que la liberté existe même si ce n’est qu’un concept. Malgré le fait que nous avons l’impression d’être emprisonner par des contraintes, nous avons la possibilité de faire des projets. C’est le point déterminant de la notion d’homme et de liberté, nous pouvons imaginer, rêver, penser, planifierdes actions ou voir même un avenir et ces possibilités nous rendent libre.
Rousseau a écrit « c’est surtout dans la conscience de cette liberté que l’homme montre la spiritualité de son âme […] dans la puissance de vouloir ou plutôt de choisir » (Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes) .C’est donc bel et bien ce « pouvoir de choisir » qui fait de nous des hommeslibres, différent de l’animal qui est programmé par la nature, voir plus loin.
On a vu qu’on pouvait renoncer à sa liberté mais interrogeons nous maintenant sur la légitimité d’une perte de sa liberté.
Tout d’abord il faut bien prendre en compte que nous vivons en société et, qu’aussi bizarre que cela paraisse, notre liberté peut se faire seulement dans un cadre restreint par la loi.
Notreliberté s’arrête donc là ou celle des autres commence. On peut donc perdre sa liberté (au sens de pouvoir tout faire sans limites), et cela est légitime car sans ces contraintes on n’en aurait pas.
En effet on n’a de liberté que parce qu’en quel sorte elle est limitée et ainsi peut être exercée totalement dans un cadre défini.
Enfin nous pourrions ajouter que la perte de liberté dans le cadred’une contrainte d’école, par exemple rédiger une disserte de philosophie, nous permet de réfléchir sur la liberté et donc d’en prendre encore plus conscience. Toutefois le dilemme de perdre sa liberté pour être libre pose certains problèmes que nous verrons plus loin.
On est arrivé à une réponse au problème de la perte de la liberté en démontrant que celle-ci caractérise l’hommeet donc existe. Toutefois nous allons voir que ce n’est pas réellement le cas, donc il faut développer.

Nous avons vu dans la première partie que l’homme est libre car il peut faire des projets et a conscience de cette liberté.
Bien que l’homme aitune conscience de la liberté il n’est pas libre pour autant puisqu’il est emprisonné par de nombreuses contraintes.
Nous vivons donc dans une illusion de liberté. La question serait alors de nous demander si pour perdre sa liberté il faut en avoir une ou simplement croire en avoir une. Le fait est que nous ne sommes pas libres dans le sens ou nous sommes soumis à nombre de contraintes.

En...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on ôter à l'homme sa liberté ?
  • Peut-on ôter à l’homme sa liberté ?
  • Philosphie: peut-on ôter à l'homme sa liberté
  • peut on renoncer a sa liberté ?
  • Peut on renoncer a sa liberté
  • Peut on renoncer à la liberté?
  • Peut on renoncer à la liberté?
  • Peut-on renoncer à la liberté?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !