L'homme peut il se connaitre lui même ?

Pages: 13 (3105 mots) Publié le: 5 janvier 2014
"L’inconscient est le psychique lui-même et son essentielle réalité. Sa nature intime nous est aussi inconnue que la réalité du monde extérieur, et la conscience nous renseigne sur lui d’une manière aussi incomplète que nos organes des sens sur le monde extérieur."
Sigmund Freud (1856-1939), Freud par là nous donne une première définition de l’inconscient. La thèse serait que l’homme dans sonappareil psychique aurait une part obscur, une part que seul il ne serait pas apte à définir, déterminer, lui-même sans l’intervention d’une tierce personne, Autrui. L’homme peut-il se connaître lui-même ? C’est la thèse que nous tenterons d’expliciter. L’homme a-t-il une part d’ombre ? Cette part d’ombre influerait-elle vraiment sur notre part de lumière ? L’homme est-il totalement responsable detous ses sentiments, de ses actions, et de ses pensées ?


La théorie de l’Inconscient nous vient de Freud, dans son texte Les Trois Blessures Narcissiques de L’Humanité on découvre que l’homme par orgueil ou mené par une philosophie rationaliste pensait se connaitre lui-même, mais ce n’est pas le cas. Son texte nous expose trois faits, d’abord la Théorie de Copernic, la réfutation dugéocentrisme, les hommes ont alors la preuve que la terre n’est pas le centre de l’univers cela constitue la première remise en question de l’homme, ensuite vient la théorie de l’évolution de Darwin qui dément la pensée de tous comme quoi l’homme serait supérieur aux autres êtres vivants, l’homme n’est qu’une espèce parmi tant d’autre. Et enfin en 3ème blessure, vient sa théorie, une dernière réfutationde la mégalomanie de l’homme lui-même, Freud démontre que même à l’intérieur de lui-même, l’homme ne se connait pas totalement. C’est la fin d’une croyance rationaliste de l’homme dans sa faculté de penser. On peut voir par le cas Elizabeth de Freud que quand on souffre d’une névrose, on a besoin d’Autrui pour se guérir, la guérison passant par une identification précise de la source du mal. Dansce cas, Ilona Weiss, Elizabeth pour Freud, souffre de douleurs aux jambes, elle les associe elle-même quand elle s’ouvre à Freud par libre l’association à sa solitude, la mort de sa mère, et son statut de vieille fille, Freud quant à lui donne directement à ses douleurs un caractère sexuel, Ilona Weiss souffre de réminiscence, c’est une intuition confuse de quelque chose qui se présente commepassé, sans cependant entrer dans le champ de la mémoire consciente. La jeune femme refoule ses sentiments, elle est en fait amoureuse du mari de sa sœur, ses sentiments se manifestent dans le ça et deviennent douleur à cause du surmoi, selon les codes moraux courants elle ne peut pas être amoureuse de cet homme. Après verbalisation de la névrose, la résistance apparaît, et la chute se fait par letransfert, l’action de rejeter tous ses sentiments sur le psychanalyste. On voit donc que la patiente avait besoin de la psychanalyse pour se guérir de sa névrose. Le refoulement, l’action de repousser ou de maintenir dans l’inconscient des pensées dont l’accès à la conscience serait source de déplaisir ou de souffrance, ressurgit dans les rêves, les actes manqués, les lapsus révélateurs, les phobies,les angoisses, toutes ces manifestations que l’homme ne contrôle des manifestations de son inconscient qu’il ne connait pas. Les rêves sont faits pour exprimer un désir refoulé de façon « douce » qui ne heurte pas la conscience. En ce sens l’homme est obscur à lui-même car lui-même ne peut pas trouver seul la source de ses maux.
Freud identifie beaucoup des névroses, hystéries, angoisses etautres pathologie à des évènements enfouis en nous qui viendraient de notre enfance. Tout d’abord le complexe d’Œdipe et le complexe d’Electre, le psychanalyste est le premier à imposer ce genre d’idée, en développant sa théorie sur les stades de la sexualité, le fait que la mère ou le père est d’abord la première représentation du sexe opposé que nous avons, une représentation adulte de plus,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peut-on se connaitre soi-même
  • peut on se connaitre soi meme
  • Peut on se connaitre soi meme
  • Peut-on se connaitre soi-même
  • Peut on se connaître soi même ?
  • Peut-on être soi-même sans se connaitre ?
  • Peut-on se connaître soi même
  • Peut-on se connaitre soit meme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !