L'homme pourquoi dieu l'a crée

504 mots 3 pages
traditionnelle et intéressante. Et dans cette question, celle de l'existence de l'humanité est probablement la question clef, sans doute parce que nous nous sentons particulièrement concernés.

Le croyant peut se la poser telle que vous l'exprimez : "Pourquoi Dieu a-t-il voulu l'Homme?" parce qu'effectivement l'existence de Dieu comme origine de ce qui existe est pensée comme un fait par le croyant, en particulier s'il a eu une certaine expérience de la présence de Dieu dans sa vie.

Mais dans mon histoire personnelle, l'observation de l'existence de belles choses dans l'univers, et d'une évolution dans l'univers, cela a été un élément qui m'a donné envie d'examiner avec attention l'hypothèse de l'existence réelle et personnelle de "quelque chose" d'extérieur à l'univers comme principe même de l'évolution. Quelque chose de nécessairement éternel puisqu'à l'origine de ce qui est. Dans un sens c'est un peu la question "Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien?" qui m'a donné envie d'avoir la foi, de chercher Dieu.

Alors, "Pourquoi Dieu a-t-il voulu l'Homme ?" Effectivement, on peut se poser la question, parce que si Dieu est amour, croissance et vie comme le propose la Bible, il doit se poser des questions en voyant ses hommes et ses femmes vivre au jour le jour. Les 3 grands mythes qui sont repris par la Bible dans la Genèse (Adam+ Ève, le déluge et Babel) abordent cette question précise et répondent en présentant Dieu un peu comme un père ou un pédagogue qui tente d'apporter un peu d'éducation, de valeurs et de maîtrise de soi à des enfants qui lui sont confiés.

Cette réponse imagée me plaît assez : Dieu a créé l'homme pour la même raison qu'un couple d'adultes responsables choisit d'avoir un enfant, ou qu'un érudit choisit de devenir professeur... Ces personnes savent bien que cela ne sera pas facile, que ce sera même probablement parfois une sacrée galère, mais qu'il n'y a rien de plus beau (ni de + difficile) que de participer à la naissance

en relation

  • diderot
    1883 mots | 8 pages
  • Peut-on ne croire en rien?
    574 mots | 3 pages
  • dheiohe
    630 mots | 3 pages
  • D'ou vient la croyance religieuse?
    270 mots | 2 pages
  • La bible
    964 mots | 4 pages
  • Journal intime d'une esclave
    2590 mots | 11 pages
  • La peur
    574 mots | 3 pages
  • gyfjyt
    2768 mots | 12 pages
  • « Iseut triche. mais les tristans en vers proclament les droits imprescriptibles de la passion. celui qui aime vit par-delà le bien et le mal » jean-charles payen
    554 mots | 3 pages
  • écriture d'invention. Article de journal critique.
    564 mots | 3 pages