L'homosexualité

Pages: 5 (1051 mots) Publié le: 4 janvier 2010
Malgré l'évolution des mentalités, de nombreuses personnes pensent que l'homosexualité n'est pas quelque chose de normale ni de légitime. C'est vrai, l'homosexualité n'est pas normale... dans le sens où elle n'est pas dans la norme, du moins dans une certaine mesure, puisque il y a au moins 4% d'homos (certaines source parlent de 10%!) et encore plus de bis.
Mais à défaut d'être normale, ellereste légitime : L'homosexualité n'est pas une maladie, Organisation Mondiale de la Santé faisant foi. C'est pas comme si elle mettait l'espèce en danger , puisqu'on a actuellement plutôt un problème de surpopulation! L'argument le plus fort qu'on avance en défaveur de l'homosexualité, c'est que c'est contre nature, ce qui reste très discutable. Je me contenterait de rappeler que sauf pour ceux quisuivent au mot près les textes des grandes religions, les comportements contre nature chez les hommes ne manquent pas. J'irais même jusqu'à dire que la nature de l'homme est d'être contre-nature à notre époque, puisque tout ce qu'il crée n'est par définition pas naturel. Je trouve donc très amusant qu'on blâme les homosexuels parce-que leur façon d'aimer est contre nature! Nombreux seraient lesgens qui seront surpris d'apprendre qu'il est dans la norme d'avoir des pensées, voire des fantasmes homosexuels, comme l'on constaté de nombreuses études. (cf. par exemple ¹)

On ne parle pas suffisamment de la sexualité au collège et au lycée, ni en famille, ni même dans la société en générale ; mais on parle encore moins de l'homosexualité. Les gens ont peur que s'ils en parlent aux ados ouaux enfants, ça leurs donne des idées. Et c'est par cette désinformation que l'on se retrouve avec des taux de suicide chez les ados multipliés par 6! De plus, ça ne change rien au résultat final : au pire (ou au mieux), l'ado, puis plus tard l'adulte, n'ayant pas réalisé sa véritable orientation ou l'ayant refoulé, sera malheureux et mal dans sa peau, parfois au point de développer des maladiespsychosomatiques. Et vers 40 ans par exemple, alors qu'il sera marié et aura 3 enfants, sa sexualité va lui revenir en pleine figure, et il se rendra finalement à l'évidence, et aura pris beaucoup de retard dans sa vie sexuelle. Retard qu'il peut avoir envie de rattraper, avec tous les dangers que ça suppose. Il y a bien assez des homos ados, qui ayant moins de modèle identificatoire, ont beaucoupplus de mal à apprendre la sexualité ; inutile d'aggraver les choses.

Dans les croyances populaires, l'orientation sexuelle est liée à l'identité de genre, c.-à-d. le fait de se sentir homme ou femme. Or ce sont 2 choses bien distinctes. La confusion est due à une vision très hermétique des rôles et comportements propres respectivement à l'homme et à la femme. J'insiste, les homos ont le droit,mais ne sont pas obligés de feindre le sexe opposé pour avoir le droit d'être homo. De même que les hétéros peuvent très bien adopter des comportements qui sont plutôt conventionnellement attribués à l'autre sexe sans que cela remette objectivement en cause ni leur orientation sexuelle ni leur identité de genre.
Il existe beaucoup d'autres idées reçues à propos de l'homosexualité. Par exempleque les gays ne pratiquent que la sodomie, ou les lesbiennes la masturbation. En fait, il y a autant de façons de faire l'amour chez les homos que chez les hétéros. Autre cliché : «Il y en a un(e) qui fait l'homme et l'autre la femme». C'est une façon qu'ont les hétéros ont de légitimer leur orientation sexuelle en ramenant la relation homosexuelle à un ersatz, une parodie de relationhétérosexuelle. C'est peut-être pour se rassurer de la peur que leur inspire l'homosexualité comme une possibilité légitime elle aussi, et qui répondrait par ailleurs peut-être à des pulsions refoulées. Et pour ceux qui sont niaisement dégouté à l'idée de 2 mecs ou 2 filles en train de faire l'amour, sachez que la relation homosexuelle n'est ni plus ni moins esthétique que le relation hétérosexuelle.

Au...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'homosexualité
  • L'homoséxualité
  • L'homosexualité
  • L'homosexualité
  • L'homosexualité
  • l'homosexualité
  • L'homosexualité
  • L'homosexualité.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !