L'huître francis ponge

Pages: 8 (1961 mots) Publié le: 30 décembre 2011
L'huître

Francis Ponge - Le parti pris des choses (1942)

Francis Ponge (1899-1988).
En 1940, entre dans la Résistance lors de la Seconde Guerre mondiale, et sera décoré. En 1981, il reçoit le Prix national de poésie.

Introduction :

Le Parti pris des choses est un recueil de poèmes en prose qui paraît en 1942. Titre contradictoire car les choses, objets sans conscience, ne peuventprendre partie. Dans ce recueil, le poète décrit des objets banals, quotidiens. Il refuse le lyrisme, et l'utilisation d'un langage artificiel. La poésie doit venir de l'objet décrit.

Commentaire littéraire

I. Une écriture apparemment descriptive

Cette impression est accentuée par le choix du poème en prose au lieu de la poésie versifiée, et par le titre même du poème.

1) Unedescription organisée en trois temps

a) Une certaine progression

Le texte est construit en 3 temps = 3 paragraphes.

- Premier paragraphe : description extérieure de l'huître : « d'une apparence ». Description très générale.
- Deuxième paragraphe : on passe à une description intérieure de l'huître, comme l'indique les premiers mots du paragraphe : « A l'intérieur ». La description est aussi plusprécise.
- Troisième paragraphe : description d'un élément particulier à l'intérieur de cette huître : la perle. La particularité de cette description est marquée par les premiers mots : « parfois très rare ».
Cette progression de l'extérieur vers l'intérieur et du général au particulier est également marquée par un raccourcissement de la taille des paragraphes. Francis Ponge focalise sur deséléments de plus en plus précis. Le premier paragraphe est constitué de plusieurs phrases (5), le deuxième est une seule longue phrase, et le troisième est une seule phrase courte.

b) L'extérieur de l'huître : la solidité

Elle est comparée à un « galet » -> idée de solidité et de longévité.

Ponge insiste sur la difficulté pour ouvrir l'huître :
« apparence plus rugueuse » : désagréable autoucher, il est difficile de s'en saisir.
« opiniâtrement clos »
Solution pour l'ouvrir = solution en trois temps, donne l'impression d'un mode d'emploi (cf. rythme ternaire marqué par les virgules). Il faut « s'y reprendre à plusieurs fois ».
Des instruments sont nécessaires : torchon, couteau ébréché.

Nécessité d'utiliser la violence pour ouvrir l'huître : « Les coups qu'on lui porte »,utilisation d'une arme (couteau).
« les doigts curieux s'y coupent, s'y cassent les ongles » : deux verbes exprimant une violence renforcée par l'allitération en [k] (qui rappelle le son des coups).

c) Un intérieur rempli d'éléments hétéroclites

Le fait que la description de l'huître faite par Ponge dans le second paragraphe ne soit constituée que d'une seule phrase avec beaucoup de juxtapositionsinsiste sur une sorte de difficulté pour définir la nature de l'intérieur du coquillage.
L'expression « tout un monde » est renforcée par « à boire et à manger » (double sens : au sens propre signifie qu'il y a de l'eau et le fruit de mer et au sens figuré est une expression signifiant qu'on y trouve beaucoup de choses de qualité différente).

Enumération d'éléments appartenant à des réalitésdiverses : les « cieux », « une mare », le « sachet », « dentelle ».
Caractère insaisissable de certains éléments :
- « les cieux d'en-dessus s'affaissent sur les cieux d'en-dessous » : il devient difficile de distinguer lequel est lequel, tout se mélange.
- « qui flue et reflue à l'odeur et à la vue » : expression d'une mobilité qu'aucun sens se semble en mesure de fixer, ni l'odorat ni lavue.

Juxtaposition de termes nobles et péjoratifs (« nacre », « mare », « visqueux et verdâtre », « dentelle noirâtre » la dentelle est une matière noble mais l'adjectif noirâtre la dévalorise) -> difficile de donner une valeur à l'huître.

d) La perle

Le poème finit sur un paragraphe élogieux sur l'huître.
La beauté : « perle », « nacre » (= l'intérieur de l'huître), « orner » =...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'huitre de francis ponge
  • L'huïtre francis ponge
  • Analyse de l'huitre de francis ponge
  • Francis ponge " l'huître "
  • L'huitre francis ponge
  • L'huître
  • «L’huître», francis ponge
  • Commentaire de "l'huitre" de francis ponge

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !