L'huitre de ponge

1675 mots 7 pages
L’huitre, de la grosseur d’un galet moyen, est d’une apparence plus rugueuse, d’une couleur moins unie, brillamment blanchâtre. C’est un monde opiniâtrement clos. Portant on peut l’ouvrir : il faut alors la tenir au creux d’un torchon, se servir d’un couteau ébréché et peu franc, s’y reprendre à plusieurs fois. Les doigts curieux s’y coupent, s’y cassent les ongles : c’est un travail grossier. Les coups qu’on lui porte marquent son enveloppe de ronds blancs, d’une sorte de halos.
A l’intérieur l’on trouve tout un monde, à boire et à manger: sous un firmament (à proprement parler) de nacre, les cieux d’en dessus s’affaissent sur les cieux d’en dessous, pour ne plus former qu’une mare, un sachet visqueux et verdâtre, qui flue et reflue à l’odeur et à la vue, frangé d’une dentelle noirâtre sur les bords.
Parfois très rarement une formule perle à leur gossier de nacre, d’où l’on trouve aussitôt à s’orner.

Francis Ponge, « L’huître »,
Le Parti pris des choses, 1942

« L’huître », Le Parti pris des choses, Francis Ponge

Commentaire

I. Structure du poème

Ce poème est en 3 strophes avec des effets de sens. La 1ère est une description de l’huître fermée et de la technique pour l’ouvrir. La 2e est une description de l’huître ouverte après l’opération. Et la 3e strophe est l’évocation de la perle que peut renfermer ce mollusque, nous avons donc une progression dans la découverte du coquillage. La forme du texte évoque celle de l’objet, Ponge adapte le poème à l’importance qu’il donne à ces moments. La 1ère strophe rend compte de la totalité de l’huître, d’où son importance au niveau de la longueur. La 2e de volume inférieur présente l’huître ouverte et la 3e évoque l’unique de la perle, la strophe est mimétique de la petitesse de l perle. La structure est donc significative.

a) Structure extérieure

Le poète caractérise l’objet physiquement avec un lexique dénoté,

en relation

  • L'huitre de ponge
    441 mots | 2 pages
  • L'huitre - ponge
    1037 mots | 5 pages
  • L'huitre de ponge
    825 mots | 4 pages
  • Ponge- l'huitre
    667 mots | 3 pages
  • L'huitre de ponge
    535 mots | 3 pages
  • L'huitre - ponge
    2261 mots | 10 pages
  • L'huitre ponge
    1875 mots | 8 pages
  • «L’huître», francis ponge
    475 mots | 2 pages
  • Commentaire l'huître de ponge
    563 mots | 3 pages
  • L'huître francis ponge
    1961 mots | 8 pages