L'humanisme

5269 mots 22 pages
L’Humanisme

Chronologie (placez votre curseur sur les événements).
Début Prise de Colomb des Constantinople découvre guerres par les Turcs l'Amérique d'Italie Avènement Luther Ordonnance Cortez au Calvin à de François prêche la de VillersMexique Genève Premier Réforme Cotterêts Massacre Avènement Édit de de la Saintd'Henri IV Nantes Barthélemy

1453

1492

1494

1515

1517

1519

1539

1541

1572

1589

1598

a fréquentation des auteurs anciens à travers les manuscrits apportés en Italie par les Grecs développe dès le XVème siècle l'étude des humaniores litterae (ces lettres qui rendent plus humain) que les Romains opposaient aux diviniores litterae (lettres divines) : ces "lettres humaines", ou "humanités", longtemps mises sous le boisseau par l'Église, rassemblent les connaissances profanes dont l'homme est le centre. « Faire ses humanités » signifiera longtemps étudier les auteurs grecs et latins et s'employer à les traduire et à les commenter. Mais ce travail de traduction et d'exégèse qui, appliqué à l'Écriture sainte, fortifie l'évangélisme , ne pouvait manquer d'inspirer aussi tous les espoirs de progrès que devaient permettre l'esprit d'examen et l'expérimentation scientifique. C'est ce deuxième sens que privilégiera le mot "humanisme", à partir du XIXème siècle, en désignant une confiance exaltée dans les facultés humaines, qu'à vrai dire la Renaissance, ensanglantée par les luttes religieuses, mettra vite à mal. Le corpus que nous présentons souhaite évoquer ces aspects en quatre textes qui pourront faire l'objet de questions destinées à la lecture analytique ou au commentaire.

1. « Faire ses humanités »
C'est tout naturellement autour de l'éducation que se rejoignent d'abord les humanistes, soucieux de la débarrasser du psittacisme scolastique et de l'ouvrir aux nouvelles branches du savoir. On appréciera dans le texte ci-dessous l'ampleur du programme auquel Gargantua invite son fils, comme à un festin d'où devrait sortir

en relation

  • L'humanisme
    763 mots | 4 pages
  • L'humanisme
    1607 mots | 7 pages
  • L'humanisme
    354 mots | 2 pages
  • L'humanisme
    898 mots | 4 pages
  • L'humanisme
    283 mots | 2 pages
  • L'humanisme
    355 mots | 2 pages
  • L'humanisme
    962 mots | 4 pages
  • L'humanisme
    916 mots | 4 pages
  • L'humanisme
    1174 mots | 5 pages
  • L'humanisme
    331 mots | 2 pages