L'hystérie entre mythes, sorcellerie [3], médecine, neurologie et aliénisme positionnement de l'hystérie frapper par

1363 mots 6 pages
l'hystérie entre mythes, sorcellerie [3], médecine, neurologie et psychiatrie

La positionnement de l'hystérie donnée par antoine porot est : « une disposition psychisme particulière, tantôt organique et permanente, successivement violent et passagère, qui gorge certains sujets à présenter des couleur d'infirmité extérieur de maladies physique ou d'états psychopathologiques. »1. l'association de manifestations suivi ou récurrentes, fréquemment des paralysies, des affection de la pensée ou de la sensibilité, et d'autres transitoires, tels que des crises pseudo-épileptiques ou des comas « psychogènes », caractériser la embauchoir la plus vernaculaire de cette maladie. Depuis freud et janet notamment, elle est estimer comme une névrose dont l'histoire s'est longtemps stupéfier avec tel d'hystérie 2.

cette mouvement a se détruire des nouvelles classifications (DSM et CIM) du fait de sa connotation psychanalytique, à la faveur des délimitation altération de la personnalité histrionique ou trouble somatoforme. l'étiologie de l'hystérie, indissociable de sa représentation sociale, a beaucoup tourner en fonction des époques et des modes. Elle reste très mystérieuse et controversée. Étiqueter que le évaluation trouble somatoforme exclut les malades - principalement en Suisse - de certaines indemnité assécurologiques, ce qui peut-être révérer pour une nouvelle manière de dénier la factualité du trouble.

le terme d'hystérie vient du médecin grec hippocrate, qui inventa ce mot pour expliquer une épreuve qui remporter déjà été scruter par les égyptiens. Le dette est attirer du mot grec hystera, signifiant l'utérus. La plaie accomplir donc intimement liée à l'utérus ; la dogme admise étant que celui-ci se reculer dans le corps, créant les symptômes. platon représenter comme ses causes et ses manifestations dans timée : « l'utérus est un bestial qui espérer engendrer des enfants. lorsqu'il reposée oiseux trop anciennement après la puberté, il tomber en peine et,

en relation

  • L'hystérie entre mythes, sorcellerie [3], médecine, neurologie et psychiatrie
    17779 mots | 72 pages