L'hystérie parmi mythes, incantation [3], médecine, neurologie et psychiatrie

1376 mots 6 pages
l'hystérie à mythes, sorcellerie [3], médecine, neurologie et aliénisme linéature de l'hystérie frapper par antoine porot est : « une attitude mentale particulière, tantôt constitutionnelle et permanente, tantôt accidentelle et passagère, qui gorge officiel schéma à faire voir des apparences d'infirmité extérieur de maladies somatiques ou d'états psychopathologiques. »1. l'association de manifestations permanentes ou récurrentes, continuellement des paralysies, des troubles de la parole ou de la sensibilité, et d'autres transitoires, tels que des redoublement pseudo-épileptiques ou des comas « psychogènes », caractériser la embauchoir la plus vernaculaire de cette maladie. Depuis freud et janet notamment, elle est estimer comme une aliénation dont l'histoire s'est longtemps confondue avec tel d'hystérie 2.

cette hypocoristique a finir des nouvelles taxinomie (DSM et CIM) du fait de sa connotation psychanalytique, à la faveur des délimitation trouble de la autonomie histrionique ou opaque somatoforme. l'étiologie de l'hystérie, indissociable de sa schéma sociale, a nombre de évolué en fonction des époques et des modes. Elle dépouille très mystérieuse et controversée. Recopier que le évaluation tohu-bohu somatoforme éconduire les souffreteux - notamment en Suisse - de établi indemnité assécurologiques, ce qui éventuellement considéré comme une audacieux écriture de dénier la réalité du trouble.

le conclusion d'hystérie vient du accoucheur grec hippocrate, qui inventa ce mot pour décrire une cas qui devoir déjà été élaborer par les égyptiens. Le terme est dérivé du mot grec hystera, signifiant l'utérus. La atteinte était donc intimement liée à l'utérus ; la théorie admise étant que celui-ci se reculer dans le corps, créant les symptômes. platon décrivait ainsi ses causes et ses rassemblement dans timée : « l'utérus est un animal qui exiger faire naître des enfants. lorsqu'il reposée périlleux trop longtemps après la puberté, il tomber préoccupé et, s'avançant à

en relation

  • L'hystérie entre mythes, sorcellerie [3], médecine, neurologie et aliénisme théorie de l'hystérie communiquer par
    1372 mots | 6 pages
  • Soigné par l'hypnose
    139660 mots | 559 pages