L'hysterie : le cas d'anna o

Pages: 10 (2266 mots) Publié le: 9 mai 2013
Joseph BREUER et le cas Anna O.



Lorsque S. FREUD rencontre Joseph BREUER en 1880, ce dernier jouit déjà d'une excellente réputation à Vienne. Son nom est attaché à la découverte du réflexe d'Hering-Breuer, aux travaux sur les fonctions des canaux semi-circulaires et à l'école de Helmhotz dont il était un fervent adepte. Installé en cabinet privé dès 1871, sa clientèle est florissante et,contrairement à FREUD, il ne connaît pas de problèmes d'argent. FREUD, quant à lui, est en passe de devenir médecin et se passionne pour la neurologie
En Novembre 1882, BREUER lui raconte l'extraordinaire histoire du traitement d'une jeune fille, Anna O. (Bertha PAPPENHEIM) qui vient d'être hospitalisée au sanatorium de Bellevue à Kreuzinglen (Suisse)



LE CAS ANNA O.



En décembre 1880,J. BREUER est appelé au chevet d'Anna O. Le tableau clinique est complexe : toux nerveuse, strabisme convergent, abasie, parésie des muscles antérieurs du cou, contracture et anesthésie du bras droit et de la jambe droite, aphasie. L'humeur est instable et les troubles s'aggravent au cours de la journée. Deux états de conscience alternent. Dans l'un, lorsqu'elle est "relativement normale", elleest triste et anxieuse. Dans l'autre, elle hallucine, vocifère et dans la mesure ou sa paralysie le permet, jette divers objets à la tête de ses visiteurs. Enfin, elle s'exprime dans un jargon emprunté à 4 ou cinq langues.
Pourtant, BREUER n'est pas sans distinguer les "belles qualités mentales" de sa patiente : elle a une grande imagination tempérée par un sens critique acéré, est énergique,opiniâtre, et persévérante
Avant la maladie, comme toutes les jeunes filles de son milieu, vivait une existence monotone avec comme horizon un mariage de raison. Elle se réfugiait dans des rêveries qu'elle appelait son "théâtre privé" sans que nul ne soupçonne ces absences.



HISTOIRE DE LA MALADIE



En 1880, un abcès péripleuritique se déclare chez le père d'Anna O. Cette dernière lesoigne avec tant de dévouement qu'elle dépérit peu à peu à tel point que son état de faiblesse devient si inquiétant que son entourage l'oblige à abandonner son rôle d'infirmière. Les quintes de toux qui terrassent Anna O. servent de prétexte et le Dr BREUER est consulté. Il conclut à une "toux nerveuse typique", diagnostic confirmé plus tard par le fait que la malade devra garder le lit à partir du 11décembre et ce pendant 4 mois (abasie). Des troubles de l'humeur apparaissent ( différenasthénie
l'après- midi) et de la conscience (somnolence dans la soirée suivie d'agitation). Anna O. donne à la torpeur qui la gagne le nom de "clouds" (nuages)
La maladie se déclare courant décembre avec une succession de troubles se succédant : paraphasie, strabisme convergent, troubles visuels, contracturedu membre supérieur droit puis inférieur droit, parésie des muscles du cou. Une légère rémission cède avec la mort du père en avril 1881
Le somnambulisme apparaît en alternance avec des états normaux. Des compulsions suicidaires conduisent BREUER à hospitaliser Anna O. dans une villa à proximité de Vienne (juin 1881)
A partir de décembre 1881, les troubles cèdent les uns après les autresjusqu'en juin 1882 date à laquelle BREUER arrête le traitement.



L'INVENTION DE LA "TALKING CURE"



BREUER constate rapidement que si Anna peut raconter ses hallucinations de la journée, elle sort de son somnambulisme pour se réveiller lucide, calme et gaie. Il lui suffit de répéter un mot qu'elle a prononcé durant une de ses absences de la journée, pour qu'elle se mette à raconter unehistoire, toujours triste, avec pour thème récurant une jeune fille au chevet d'un malade. Lorsqu'elle a manqué une séance, elle ne retrouve son calme que lorsque qu'elle a raconté deux histoires au lieu d'une.
"Quelques instants après avoir termine son récit, Anna se réveillait, visiblement rassérénée ou, comme elle disait, "bien à son aise". Au cours de la nuit, elle recommençait à s'agiter et il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le cas d'Anna O
  • Le cas d'anna o
  • Anna o
  • Cas ô soleil
  • Les Tudes De Cas En G O
  • L'hystérie
  • L'hystérie
  • L O

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !