L'ile aux esclaves

833 mots 4 pages
L’Île des esclaves est une comédie en un acte de 11 scènes et en prose de Marivaux.
Le mélange des genres se retrouve sur tous les plans : les personnages grecs, le naufrage ainsi que le caractère d’Euphrosine tendent vers une tragédie. Mais la pièce est bien une comédie : confusion des sentiments, échanges de pouvoir entre maîtres et valets, enfin l’aspect résolument comique du personnage d’Arlequin. De plus, la pièce se termine sur une reprise du pouvoir par les maîtres et le retour au statut d’esclave de Cléanthis et d’Arlequin ; ce retour à la situation initiale est le propre de la comédie.
Iphicrate et Arlequin, deux athéniens, ont fait naufrage sur une île. Tous leurs compagnons semblent avoir péri en mer mais Iphicrate veut partir à leur recherche. Arlequin profite de la situation et décide de ne plus être son esclave. Pour son insolence, Iphicrate, furieux, veut tuer Arlequin lorsqu'une personne nommée Trivelin désarme Iphicrate et leur ordonne de changer de noms et d’habits. Il annonce qu’Arlequin s’appellera Iphicrate et qu’Iphicrate s’appellera Arlequin, ou simplement « Hé ».
Trivelin, ancien esclave et gouverneur de l’île, leur explique alors la loi de l’île des esclaves : quand un maître arrive avec son esclave, le maître devient l’esclave et l’esclave son maître. Le maître pourra ainsi en tirer une leçon et revenir sur ses erreurs. Il s’agit donc de corriger l’orgueil et la barbarie des maîtres, pour les rendre « sains », plutôt que de se venger.
Arlequin et Iphicrate rencontrent Cléanthis et Euphrosine qui sont dans le même cas. Trivelin encourage Cléanthis à faire le portrait d’Euphrosine, puis fait avouer à celle-ci que ce portrait est ressemblant. Arlequin fait de même pour Iphicrate devant Trivelin ; Iphicrate finit aussi par concéder la véracité du portrait.
Arlequin et Cléanthis, nouveaux maîtres, s'essaient à la séduction, comme les nobles, mais ça ne prend pas. Arlequin propose alors à Cléanthis de tomber amoureuse d’Iphicrate, pendant

en relation

  • L'île des esclaves
    1622 mots | 7 pages
  • L'île des esclaves
    1117 mots | 5 pages
  • L'ile des esclaves
    891 mots | 4 pages
  • L'île des esclaves
    687 mots | 3 pages
  • L'ile des esclaves
    956 mots | 4 pages
  • L'île des esclaves
    1458 mots | 6 pages
  • L'ile des esclaves
    258 mots | 2 pages
  • L'ile des esclaves
    9440 mots | 38 pages
  • L'ile des esclaves
    574 mots | 3 pages
  • L'île des esclaves
    295 mots | 2 pages