L'ile bourbon & sultanat d'oman exposé

Pages: 4 (801 mots) Publié le: 19 février 2013
Les premiers contacts franco-omanais remontent aux années 1660, époque à laquelle des navires marchands de la Compagnie des Indes, commerçant avec le golfe Persique, font escale au port de Mascate,qui est l’une des meilleures rades de la région.
Les Mascatins viennent alors de se débarrasser de la tutelle portugaise (1508-1649) et le commerce maritime omanais connaît un essor rapide ; à la findu XVIIème siècle et au début du XVIIIème, la puissance navale omanaise porte ombrage à la Perse, dont elle accélère le déclin en détournant de ses ports une part croissante du trafic marchand. Lechah de Perse s’efforce alors à plusieurs reprises d’entraîner les rois de France dans une alliance visant à s’emparer de Mascate. Mais Louis XIV et Louis XV refusent, en dépit de l’intérêt stratégiquede la proposition, d’engager leur pays dans une telle entreprise. « La France », écrit en 1721 le consul de France à Téhéran Gardane au sultan de Mascate, entend « cultiver l’amitié avec les nationsqui ne donnent point sujet de rupture ».
A partir de 1750, les échanges entre la France et l’Oman prennent, sur fond de trafic marchand, de guerre de course et de rivalité franco-anglo-hollandaise, untour concret : pour les besoins du commerce comme pour ceux de la police maritime, les relations s’intensifient entre l’île de France (l’actuelle île Maurice), l’île Bourbon (l’actuelle île de laRéunion) et Oman, avec ses dépendances de Zanzibar et de la côte swahilie d’Afrique de l’Est.
A Mascate, le pouvoir de l’imam Ahmed, fondateur de la dynastie des Al Busaidi, s’affermit depuis 1744. Laville est devenue le principal entrepôt et le premier port commercial du Golfe, tandis que les positions omanaises en Afrique orientale se consolident. La France juge à propos d’institutionnaliser sesrelations avec cet important partenaire : en 1775, elle reçoit de l’imam Ahmed la permission d’établir un comptoir à Mascate, puis, en 1786, obtient du sultan Hamid l’autorisation d’y nommer un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Exposé l'île des esclaves marivaux
  • Exposé en anglais sur l'ile maurice
  • L'île aux Esclaves, Marivaux exposé
  • Exposé sur l'ile de la réunion
  • Brasserie bourbon
  • Le groupe bourbon
  • Brasseries de bourbon
  • L'ile

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !