L'imitation exclut-elle toute originalité?

Pages: 5 (1080 mots) Publié le: 18 février 2013
L'imitation existe depuis le temps où l'homme a commencé à vouloir immortaliser ce qu'il voyait dans la nature. Ce n'est que bien plus tard que celui-ci à voulu ajouter quelque chose de plus à son imitation.
Mais on peut se demander, « l'imitation exclue t-elle toute originalité? ».
Tout d'abord l'imitation est l'acte de reproduction d'un modèle quelconque, gestes, voix, environnement...
Lemot exclure lié à l'originalité, équivaut à une incompatibilité ou à une interdiction d'utilisation de celle-ci.
Mais le mot le plus important est certainement le mot « tout » qui explicite bien le fait qu'aucune forme d'originalité ne sois possible.
Enfin, l'originalité signifie le fait de faire des modifications sur l'imitation par rapport au modèle de base, ces modifications étant bien surfaites par l'artiste.
Donc notre question porte sur l'impossibilité d'utiliser la moindre forme d'originalité dans une imitation. C'est alors que l'on peut se demander si l'originalité apporte une dimension supplémentaire à l'imitation et si elle lui ai nécessaire.
Pour y répondre nous allons nous baser sur premièrement, l'étude de l'imitation sans originalité particulière et deuxièmement, l'étudedes imitations faisant preuve d'originalité pour pouvoir comparer les deux formes et ainsi dire si originalité et imitation sont compatibles.

Classique:
Avant toute chose, il est important de rappeler, selon Platon « la beauté existe d'abord dans la nature », l'homme que l'on peut qualifier d'artiste va être capable de juger cette beauté et d'en ressentir les émotions. Par la suite il vaégalement reproduire cette beauté ce qui va donner naissance à l'imitation.
Celle-ci est donc au commencement une tentative de reproduction parfaite du modèle, et en ce sens ne fait preuve d'aucune originalité. De plus l'artiste va également en plus de l'aspect technique et de fidélité, vouloir redonner à son imitation les mêmes émotions que l'originale lui avait procuré, et ce en gardant les aspectsémotifs de l'original le plus fidèlement possible et en espérant que ceux-ci toucheront également les personnes comme ils ont touché l'artiste.
Pour Platon toujours, l'imitation se doit d'être fidèle ce qui rejoint l'idée de reproduction parfaite et donc d'inexistence d'originalité.
L'imitation est également un moyen d'instruction. Et l'instruction n'a pas besoin d'originalité pour fairecomprendre ses idées. Le contenu de celle-ci n'a nullement besoin d'ornement ou d'une quelconque originalité pour garder ses vertus instructives.
On peut également se procurer du plaisir à imiter quelque chose. Pour exemple prenons celui d'une personne fan d'un guitariste et cherchant à imiter un des solos célèbres de celui-ci. La finalité n'est pas d'apporter sa touche personnelle à ce solo mais bien deparvenir à l'imiter parfaitement et ainsi pouvoir se comparer à son idole. Cette réussite sera perçu comme un grand bonheur et ce malgré l'absence de tout originalité.
Dans le cas de Nietzsche philosophe allemand du XIXe siècle, il pense que « l'art doit servir à masquer ou à embellir tout ce qui est laid dans la nature humaine ». Or pour Hegel, philosophe allemand du XIXe siècle lui aussi,l'imitation est un « art figuratif qui n'imite pas la nature ». Si l'on part du principe que dans toute imitation on trouve une part d'originalité alors à l'aide ces deux exemples on peux affirmer que celle-ci dessers l'imitation et donc qu'elle n'a pas sa place à l'intérieur puisque si l'on voudrait que l'imitation soit considérée comme non pas un art figuratif mais comme un art utile, il faudraitlui enlever l'originalité. L'imitation permettrait donc « d'embellir tout ce qui est laid dans la nature humaine ».
Mais cette originalité bien que jugée inutile, dessers t-elle vraiment l'imitation


Peut-être que l'imitation cherche à être la plus proche du modèle, mais elle ne peut gommer le fait que la perfection n'existe pas et donc qu'elle n'est pas rigoureusement identique au modèle....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le respect d'autrui exclut-il toute passion ?
  • Le savoir exclut il toute forme de croyance
  • Le savoir exclut-il toute forme de croyance ?
  • Le savoir exclut-il toute forme de croyance ?
  • Essai plan
  • L’usage de la raison exclut-il toute forme de croyance ?
  • L'imitation
  • L'imitation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !