L'immigration italienne

9824 mots 40 pages
L’immigration italienne en France entre 1870 et 1914

Bertrand BLANCHETON Université de Bordeaux GREThA UMR CNRS 5113

Jérome SCARABELLO Direction régionale du travail, de l’emploi et de la Formation professionnelle d’Aquitaine

Cahiers du GREThA n° 2010-13

GRETHA UMR CNRS 5113 Université Montesquieu Bordeaux IV Avenue Léon Duguit - 33608 PESSAC - FRANCE Tel : +33 (0)5.56.84.25.75 - Fax : +33 (0)5.56.84.86.47 - www.gretha.fr

Cahiers du GREThA 2010 – 13

L’immigration italienne en France entre 1870 et 1914 Résumé Cette contribution tente de considérer l’immigration italienne en France dans sa globalité sous les angles historique, économique et social avec comme fil conducteur l’idée que cette immigration a constitué entre les années 1870 et la Première Guerre mondiale un facteur de flexibilisation du marché du travail dans certaines régions françaises parmi les plus actives économiquement (le midi méditerranéen, la région lyonnaise, le bassin parisien…) et qu’elle a apporté une contribution significative à l’activité économique de la période. Entre 1876-1914 le flux des émigrés italiens vers la France peut être estimé entre 1,6 et 1,7 millions dans un pays où l’emploi total passe de 17,8 millions en 1870 et 19,37 millions en 1913. Les saisonniers italiens offrent une main d’œuvre relativement docile et bon marché à l’agriculture, et aux entreprises du bâtiment et des travaux publics. Très présents également dans les secteurs de la métallurgie, du textile, de la chimie ou encore de l’automobile, les immigrés italiens apportent une importante contribution au développement industriel de plusieurs régions françaises. Les italiens sont en majorité des hommes en pleine force de l’âge, ils sont mobiles et occupent les emplois les plus pénibles. Prêts à accepter des rémunérations moindres et des conditions de travail et de vie plus rudes, ils sont perçus comme de dangereux concurrents par les salariés français. Mots-clés : immigration, marché du travail

en relation

  • l’immigration italienne
    438 mots | 2 pages
  • L'immigration italienne en belgique
    2099 mots | 9 pages
  • L'immigration italienne de 1850 à 1939
    787 mots | 4 pages
  • L'immigration italienne de 1850 à 1939
    669 mots | 3 pages
  • L'immigration italienne en france de 1850 à 1975
    278 mots | 2 pages
  • L’immigration italienne en lorraine au début du vue par l’évêque de nancy.
    1015 mots | 5 pages
  • colloque Edmont Michelet 2007 "Emigrants et immigrants en France et en Europe
    2878 mots | 12 pages
  • les apports de l'immigration
    5143 mots | 21 pages
  • les immigrations italiennes
    2183 mots | 9 pages
  • Lampe
    4095 mots | 17 pages