L'incompatibilité

Pages: 2 (258 mots) Publié le: 24 mars 2011
Il s'agit de « deux assertions qui ne peuvent coexister dans un même système, sans ipso facto, se nier logiquement »[2], comme par exemple dans la proposition unastre ne peut être à la fois une planète et une étoile. L'« incompatibilité » est un argument quasi logique à distinguer cependant de la contradiction pure selonChaïm Perelman. Le discours scientifique ou encore les dictons reposent sur de nombreuses arguments d'incompatibilités. Jean-Jacques Robrieux distingue par ailleursplusieurs types d'incompatibilité dans le discours rhétorique :

1. l'« autophagie » (étymologiquement l'idée « se mange elle-même ») qui est « l'incompatibilitéd'un principe avec ses conditions d'énonciation, ses conséquences ou ses conditions d'application » comme dans l'expression « rail de sécurité destiné aux aveugles», qui fait référence à un panneau de signalisation qu'un aveugle ne peut évidemment pas percevoir. La « rétorsion » est alors l'argument qui consiste à la mettre enévidence ;
2. le tiers exclu » selon lequel si une proposition est vraie sa négation est nécessairement fausse et vice-versa.
3. le « dilemme » est « unealternative qui conduit à opter pour le moindre mal » ; l'exemple littéraire reste le « dilemme cornélien » exposé dans la pièce Le Cid. Rodrigue, le héros, a lechois entre venger son père et donc tuer le père de Chimène, qu'il aime, ou laisser impuni l'assassinat de son père en épousant celle qu'il aime. Dans le discoursrhétorique, le « faux dilemme » est particulièrement manipulateur ; il est par ailleurs selon Jean-Jacques Robrieux « l'argument du pessimisme »

Source: Wikipédia.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'incompatibilité
  • Déclaration sur l’incompatibilité entre l’appartenance à l’église et la fm

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !