L'inconscient

2929 mots 12 pages
D’après cet extrait des Eléments de philosophie, Alain aborde le thème de l’inconscient et se lance dans la critique du Freudisme. Cependant la problématique est plus complexe que cela. A travers ce texte, Alain se demande pourquoi la psychanalyse a voulu introduire cette notion d’inconscient. Même si la grande force est de montrer la nécessité de sa théorie qui donne un sens à l’insensé, Alain se demande aussi comment se passer de la psychanalyse pour expliquer l’inconscient. Pour lui, la thèse de Freud n’est pas indispensable et il démontre que l’on peut tout expliquer sans le Freudisme. Par le biais de ce texte polémique, l’auteur illustre la thèse suivant : L’inconscient est un mécanisme du corps, nous sommes une seule et unique personne. Il y a aussi pour Alain la nécessité de reconnaître la primauté du sujet entre le mécanisme du corps.

Tout d’abord, posons nous la question suivante : Qu’est ce que réellement l’inconscient ? Il faut bien entendu distinguer l’inconscient qui contient l’ensemble de nos désirs refoulés et détermine notre comportement, de l’inconscience qui est un état second, d’irresponsabilité souvent passagère et dont on peut sortir grâce à un effort de la conscience. Pour Freud, l’inconscient est une partie du sujet dont celui-ci n’aurait pas conscience, une activité « clandestine » de l’esprit, une partie du psychique inaccessible à la conscience qui en subit néanmoins l’influence.
Mais cette définition n’a valeur que d’une hypothèse de travail plutôt que d’un fait.
Cependant il este encore des difficultés sur le terme d’inconscient. Où se situe l’inconscient ? Est-il le produit du corps ou de l’esprit ? Il semble être un processus mental mais parfois on ne contrôle pas certains actes qui sont pourtant adaptés aux situations qui nous font face… Alors est ce le corps qui les dirige ?
Là encore s’oppose deux concepts différents. Celui de Freud qui pense que les actes de l’inconscient ne peuvent pas être maîtrisés et celui

en relation

  • L'inconscient
    5300 mots | 22 pages
  • L'inconscient
    595 mots | 3 pages
  • L'inconscient
    593 mots | 3 pages
  • L'inconscient
    2166 mots | 9 pages
  • L'inconscient
    481 mots | 2 pages
  • L'inconscient
    1787 mots | 8 pages
  • L'inconscient
    8655 mots | 35 pages
  • L'inconscient
    446 mots | 2 pages
  • L'inconscient
    536 mots | 3 pages
  • L'inconscient
    945 mots | 4 pages