L'inconscient

481 mots 2 pages
LE SUJET

3) L'inconscient Repères : Objectif / Subjectif

→ Le concept d'inconscient
• L'inconscience serai une conscience inactive...
Nous n'avons pas en permanence une conscience de ce que nous sommes et de ce que nous faisons. Bergson (Philosophe du 18 eS) dans son livre matière et mémoires interprète la mémoire comme un cône inversé dont la pointe touche la ligne de l'action.

•Le refoulement...
Tout autres est inconscient selon Freud, ca n'est pas seulement un mot mais des désirs et des pulsions primitives de la vie psychique (le "CA"), objets d'un refoulement puisqu'incompatibles avec les exigences morales et sociales. Cependant ces pulsions intérieures du sujet (le surmoi) sont constamment actives et ne se réalisent qu'en trompant la conscience a travers les actes manqués (erreurs, oublis, lapsus...)

→ La révolution psychanalytique
!! FREUD est médecin et pas philosophe, c'est le fondateur de la psychanalyse. Au lieu de présenter des théories philosophiques il présente des hypothèses scientifiques. Il est anti-cartésien. Pour lui, le "je" est un autre, il n'est pas "maître dans sa propre maison", il est décentré par rapport à lui même. Nous serions donc à distance de nous même et ce que nous sommes nous échapperait toujours.

→ L'inconscient contesté • Par Alain (Emile Chartier de son vrai nom, élève de Descartes)...
La contestation la plus directe de l'inconscient vient d'Alain. L'inconscient pour lui est un "fantôme mythologique" et admettre son inconscient c'est une erreur théorique et une faute morale.
Erreur théorique ? → En effet, pour Alain il est absurde de dire qu'il existe des pensées auxquelles on ne pense pas puisque toute pensée requiert un sujet qui les pense.
Faute morale ? → Le recours à l'inconscient reviens à nous déresponsabiliser, à excuser nos inconduites.
Pour Alain, le seul inconscient qui existe c'est le corps qu'il considère (comme Descartes) comme une machine.

• Par Sartre

en relation

  • L'inconscient
    5300 mots | 22 pages
  • L'inconscient
    595 mots | 3 pages
  • L'inconscient
    593 mots | 3 pages
  • L'inconscient
    2166 mots | 9 pages
  • L'inconscient
    1787 mots | 8 pages
  • L'inconscient
    8655 mots | 35 pages
  • L'inconscient
    446 mots | 2 pages
  • L'inconscient
    536 mots | 3 pages
  • L'inconscient
    945 mots | 4 pages
  • L'inconscient
    1399 mots | 6 pages