L'industrie culturelle de disney

Pages: 8 (1965 mots) Publié le: 8 mars 2011
Un peu d'histoire

The Walt Disney Studios

a) Le monde de Walt

Walt Disney est né le 5 décembre 1901 à Chicago mais passe son enfance à Marceline, à 200 kilomètres de Kansas City. Il se partage entre la classe et la nature, apprenant à dessiner aussi bien les animaux sauvages que ceux de la ferme.
En 1918, Walt s'engage comme volontaire de la Croix-Rouge, durantla 1ere guerre mondiale. C'est là que ses dessins et ses caricatures rencontrent un certain intérêt parmi ses compagnons. Cela l'encourage à devenir un dessinateur humoristique.
Après la guerre, il trouve un travail d'illustrateur publicitaire dans une petite agence : Pesman-Rubin Commercial Art Studio. Il y réalise la couverture du programme hebdomadaire du Newman Theatre, il n'y restera quedeux mois mais y rencontrera Ub Iwerks qui tiendra toujours une place importante à ses cotés. Walt se mettra ensuite à son compte en s'associant avec Iwerks qui lui apprendra à améliorer son dessin il fondera la société Iwerks-Disney Commercial Artists. La société périclite mais le duo est bientôt engagé en 1920 dans une agence de films publicitaires, la Kansas City Film Ad Compagny (société defilm publicitaires de Kansas City). Il y réalise des animations publicitaires. Mais il se lasse très vite et se sent limité dans son ambition et pendant ses heures de loisirs, il commence à créer ses propres films et passe le plus clair de son temps dans les salles de cinéma à étudier les œuvres de créateurs de bandes dessinées et de dessins animées comme Pat Sullivan, Georges Méliès.
En 1922, ilcrée sa propre entreprise, Laugh-O-Grams, au capital de 15 000 dollars avec son frère Roy et Iwerks. Il y réalise des dessins animés avec des animaux comme personnages centraux basés sur sur les contes de fées populaires et des histoires pour enfants les mixant parfois avec des prises réelles. Le succès est immédiat mais après un dernier court-métrage, le film en animation et prise de vue réelleAlice's Wonderland, l'entreprise est rapidement à court de trésorerie et dépose le bilan en juillet 1923.

b) The Disney Brothers Studios

Au début des années 20, la quasi-totalité des dessins animés se fabriquent à New York et non à Hollywood. Pourtant en juillet 1923, Walt décide de partir avec Ub Iwerks à Los Angeles où son frère Roy, qui travaillait dans une banque, l'aide às'installer. Il y crée avec Ub et Roy, le Disney Brothers Studio.
Walt trouve un commanditaire à Kansas City, le couple Margaret J. Winkler-Charles B. Mintz, qui distribuent déjà la série Félix le chat.
Cela permet de continuer la série d'Alice au pays des merveilles, avec comme actrice centrale la même petite fille recrutée à Kansas City pour les premiers films de la série. Il signe un contrat avec lecouple pour réaliser 12 films.
Le premier film coûtera 750 dollars, le second beaucoup plus.
En deux ans, le studio sort 24 films avec un profit unitaire moyen de 2000 dollars immédiatement réinvestis.
En 1925, les Disney Brothers Studio sont rebaptisés Walt Disney Studio.
C'est aussi en 1925 que Roy décide de se marier avec sa fiancée. Au mariage, Walt Disney qui avait demandé à une de sescoloristes, Lilian Bounds de l'accompagner décide de l'épouser quelques mois plus tard.


Oswald, Mickey et les Silly Symphonies

Pendant cette période, Walt Disney va créer de nombreux personnages de dessins animés.
Le premier fut Oswald le joyeux lapin (Oswald the Lucky Rabbit), crée à la demande de son distributeur. (Universal Pictures) Charles et Margaret Mintz qu vivent àNew York. Malgré le succès immédiat de ce dessin animé, Walt ne veut plus travailler avec les Mintz, car il estime que Universal Pictures ne lui offre pas des conditions acceptables de développement. Il décide de partir pour New York en février 1928 pour renégocier son contrat. Au bout de six semaines de négociation, il décide de rompre avec les Mintz, leur laisse l'exclusivité du personnage...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'industrie culturelle d'adorno et horkheimer
  • L'industrie culturelle d'edgard morin
  • Internet et l'industrie culturelle
  • Adorno et l'industrie culturelle
  • Theodor w. adorno l'industrie culturelle
  • L’industrie du luxe, une réelle industrie culturelle ?
  • Disney
  • Disney

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !