L'ingénu de voltaire

Pages: 13 (3172 mots) Publié le: 2 février 2010
INTRO CTION
Le XVIIIe siècle, marqué par une période de révolte, de contestation et d’esprit plus critique, a apporté de grands bouleversements et des métamorphoses notoires dans la quasi-totalité des secteurs de la vie. Aux niveaux social, politique et religieux, de grands changements ont vu le jour sous l’influence des grands écrivains et philosophes du «Siècle des Lumières ». La littératurechange alors de source d’inspiration et de destinataire. Elle ne sera plus sous la houlette et la commande des rois et de la bourgeoisie, bien au contraire. Les écrivains philosophes vont se pencher sur les maux qui gangrènent la société et dénoncer à travers leurs œuvres toutes les injustices dont souffrent les minorités et les plus faibles. Ainsi, les abus de pouvoir, les écarts de lareligion et les dérives de la société constituent, entre autres, les principales thématiques qui intéresseront les auteurs du moment. Et Voltaire, l’une des figures emblématiques de la littérature du XVIIIe, inscrit naturellement son œuvre dans l’élan contestataire de cette époque où la superstition et les idées reçues reculent au profit de la pensée rationnelle et scientifique. C’est ainsi queL’Ingénu, paru en 1767, reste une illustration parfaite et une description exacte de la réalité sociale de l’époque. En effet, par le truchement de l’ironie, il jette un regard critique sur les Français sous le règne de Louis XIV, et ainsi dénoncer les tares qui minent toutes les sphères de la société. Dans notre travail, nous tenterons de montrer comment L’Ingénu s’attèle aux critiques sociales,politiques et religieuses.

LA CRITIQUE SOCIALE
La satire de la société commence dès les premières pages du roman. Voltaire, en décrivant le prieur, nous dira qu’il « était un très bon ecclésiastique, aimé de ses voisines, après l’avoir été autrefois de ses voisines.» [1] Certes, il le brocarde plaisamment, sans méchanceté, cependant cela donne une idée assez claire sur les personnes qui ont en chargela vie religieuse de la société. Et c’est pour dire qu’ils ne sont pas aussi saints qu’ils le laissent paraître et qu’un petit détour dans leur passé suffit pour se faire une idée de leurs mœurs anciennes. Cette caractéristique n’est toutefois pas propre aux hommes d’Église. Elle se manifeste aussi chez les personnes ordinaires de la société à l’instar de mademoiselle de Kerkabon qui « aimaitle plaisir et était dévote». L’ambivalence dans le caractère des personnages permet ainsi de mettre en relief l’hypocrisie qui se manifeste dans les différentes sphères de la société.
La satire se manifeste de façon plus concrète dans les échanges entre le personnage principal du conte et ses hôtes. En effet, il s’agit d’un jeune sauvage d’Amérique, un huron, l’Ingénu, qui a débarqué d’un bateausur la côte bretonne. Il sera accueilli et adopté comme un fils par les Français. Et c’est à travers les divers échanges et les différentes péripéties qui jalonnent le séjour de l’Ingénu sur le sol français que Voltaire s’attèle à une vraie critique des tares de la société. Le jeune homme de vingt-deux ans possède l’esprit libre, il est maître de ses actes et dit tout ce qu’il pense comme unbon sauvage qui n’a pas encore été au contact de la civilisation. Ses premières discussions avec les Bretons laissent paraître toute l’étroitesse d’esprit des Français du XVIIIe siècle et leur méconnaissance des autres cultures. Ainsi, ces derniers affirment sans gêne qu’ils pensaient que « le français était la plus belle de toutes les langues après le bas breton  [2]» Pire, l’abbé saint -Yves, un personnage du conte, pense qu’ «un homme qui n’était pas né en France n’avait pas de sens commun[3]». À travers ces deux propos, on peut aisément comprendre la suffisance des Français de l’époque et l’estime qu’ils avaient d’eux-mêmes. Toutefois, c’est le procédé satirique de l’auteur qui nous permet de déduire qu’il cherche plutôt à mettre en lumière le grand défaut de ses...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • l'ingenu voltaire
  • L'ingénu de Voltaire
  • L'ingénu de voltaire
  • l'Ingénu de Voltaire
  • L'ingénu de voltaire
  • L'ingénu de voltaire
  • Voltaire l'ingénu
  • L'ingénu de Voltaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !