L'ingénu

1808 mots 8 pages
Axe 1: Un genre hybride
a) un conte philosophique
b) un dialogue philosophique Axe 2: La portée critique du passage:
a) une statégie persuasive
b) le regard naïf du "bon sauvage"
c) une démonstration habile

LECTURE ANALYTIQUE L’ INGENU de VOLTAIRE ( 1767) L’Ingénu est un conte philosophique écrit en 1767 par Voltaire, grand philosophe des Lumières et inventeur du genre « conte philosophique ». L’extrait proposé se situe au chapitre 14. L’ingénu, surnommé aussi le Huron ou encore Hercule de Kerkabon, se retrouve embastillé par une lettre de cachet pour avoir voulu faire reconnaître sa bravoure lors de la guerre contre les Anglais , en allant à Versailles. Des chapitres 10 à 14, en compagnie de Gordon, un janséniste emprisonné, il va parfaire sa formation intellectuelle et philosophique qui va lui permettre d’apprendre à penser par lui-même. On trouve ainsi le paradoxe suivant : c’est en prison qu’il apprend la liberté individuelle. Nous montrerons que le conte philosophique est un moyen habile pour l’argumentation. Dans une première partie, nous montrerons que le dialogue s’apparente à un dialogue philosophique, puis dans une deuxième partie, nous analyserons la portée critique du passage. L’expression « conte philosophique « rend compte du caractère hybride du genre. Comme dans le conte, le personnage principal , souvent naïf, se trouve confronté à des situations invraisemblables , voire merveilleuses. Ici , le personnage éponyme, de part sa caractérisation l’ingénu, ( étymologie latine « ingenuus »= homme libre) rappelle cette candeur ,cette naiveté du héros dont le regard et l’esprit non formatés, permettent de poser une vision sur le monde sans préjugé aucun. Les péripéties des contes philosophiques nombreuses, permettent d’aborder des sujets philosophiques variés. Les dialogues de type argumentatif favorisent la polarisation des points de vue et produisent des débats sur des sujets nombreux: éducation, guerre, pouvoir, religion

en relation

  • L'ingénu
    1929 mots | 8 pages
  • L'ingenu
    1262 mots | 6 pages
  • L'ingénu
    955 mots | 4 pages
  • L'ingénu
    1843 mots | 8 pages
  • L'ingénu
    1453 mots | 6 pages
  • L'ingénu
    954 mots | 4 pages
  • L'ingénu
    416 mots | 2 pages
  • L'ingenu
    366 mots | 2 pages
  • L'ingénu
    259 mots | 2 pages
  • L'ingénu
    866 mots | 4 pages