L'ingénu

314 mots 2 pages
Mademoiselle de Saint Yves va se confesser à un prêtre.
Voltaire dénonce la religion par le caractère sexuel et le comportement impur de Monseigneur de St. Pouange.

Au début, le père Tout-à-Tous ne sait pas de qui il s’agit : il dénigre l’homme et le considère comme un méchant qu’il faut punir (« abominable pécheur », « vilain homme »).
Cependant, lorsque Mlle de St Yves cite le nom de St. Pouange, le comportement du prêtre change aussitôt (« homme de bien, protecteur de la bonne cause, bon chrétien »).
Le Père est un trompeur qui profite de l’innocence de Mlle de Saint Yves (« l’oie blanche »). Il use de l’art de la rhétorique et de son savoir de la casuistique mais toujours au dépend de la religion.
Dans son argumentation, il se contredit toujours mais c’est si bien construit que Melle de Saint Yves et le lecteur ne peuvent que le suivre. Mlle cède aux avances de Monseigneur de Saint Pouange. Les prêtres ne sont donc pas fiables, c’est une critique du clergé.

Le prêtre essaye d’amadouer Mlle. Son argumentation est improvisée puisqu’il n’est pas sensé s’attendre à la visite de la dame. Cependant le texte est fluide, appris, et laisse à penser que le Père Tout-à-Tout ne le récite pas pour la première fois. Il sait comment amadouer les femmes fragiles.

Le Père Tout-à-Tous ne veut pas dénoncer Monseigneur de St. Pouange car il est très riche et il a du pouvoir. C’est pourquoi il va laisser passer cela et va même l’aider pour qu’il n’arrête pas de lui donner de l’argent : il s’agit de la corruption du pouvoir. Voltaire critique la corruption du Clergé et du pouvoir qui sont toutes les deux liées.

Mademoiselle de Saint-Yves est fragile, naïve et facile à

en relation

  • L'ingénu
    1929 mots | 8 pages
  • L'ingenu
    1262 mots | 6 pages
  • L'ingénu
    955 mots | 4 pages
  • L'ingénu
    1843 mots | 8 pages
  • L'ingénu
    1453 mots | 6 pages
  • L'ingénu
    954 mots | 4 pages
  • L'ingénu
    416 mots | 2 pages
  • L'ingenu
    366 mots | 2 pages
  • L'ingénu
    259 mots | 2 pages
  • L'ingénu
    866 mots | 4 pages