L'inneficacité politique de l'oua

2094 mots 9 pages
Une fois les indépendances acquises, les combats se dispersent, les volontés politiques changent et avec elles les objectifs premiers. Parmi les dirigeants africains, Nkrumah est pourrait-on dire le seul à défendre avec presque l’énergie du désespoir l’idée d’une Afrique unie, avec un gouvernement continental. En effet l’organisation de l’unité africaine sera tout de même créée au nom du panafricanisme. Si l'on s'en tient à l'institution en tant que telle, les échecs sont plus nombreux que les succès. Mais en général, l'Organisation de l'Unité Africaine a failli à sa mission, son bilan est mitigé et ses réalisations bien en deçà des attentes et de l'espoir nés au début de sa création. C’est dans ce contexte que se situe la question sus posée : A votre avis, qu’est ce qui peut expliquer le non affirmation de l’OUA comme une organisation politique efficace ? L'Organisation de l'Unité Africaine est une Organisation Internationale Africaine fondée en 1963 pour promouvoir l'unité et la solidarité des Etats africains, harmoniser les lignes de conduite politiques, économiques, culturelles, médicales et éliminer le colonialisme en Afrique.

Du fait de défaillances organisationnelles

Ce qui frappe immédiatement l'esprit à la lecture de la Charte de l'Organisation de l'Unité Africaine, c'est le manque du désir d'une unité véritable et par contre le souci de maintenir la stabilité, sinon le statu quo dans les différents Etats membres de l'organisation (20(*)).

1. Au plan des structures

Le concept de `'présidence en exercice'', qui s'est imposé de fait, n'était pas prévu par la charte de l'OUA : comme le poste de Président en exercice n'était pas prévu ou défini, il y eut crainte de politisation excessive de certains dossiers. Le président de l'Organisation de l'Unité Africaine qui s'est érigé en institution cardinale de l'organisation n'est pas, toutefois, le président de l'Afrique. Comptable devant ses pairs, il se voit parfois dénoncé sans ménagement

en relation