L'insurrection de varsovie

1681 mots 7 pages
La résistance des juifs polonais
Le peuple polonais a été un des peuples les plus courageux et les plus résistants lors de la Seconde Guerre Mondiale, effectivement l’AK (l’Armée clandestine polonaise de l’Intérieur, Armlia Krajowa AK – l’Organisation Polonaise de la Résistance durant la Seconde Guerre Mondiale) fut la plus grande organisation de résistance clandestine. Les polonais ont agis dans leur propre pays, mais ont également donné de leur vie dans d’autres pays, principalement en France, en Angleterre et en URSS.
En France
Un gouvernement polonais en exil s’est mis en place le 30 septembre 1939 en France faute de territoire. Le 17 novembre débute la mobilisation de recrues polonaises. Ils participent à de nombreuses batailles, dont une où les allemands subirent de grosses pertes d’effectifs grâce notamment à la marine polonaise. Ils participent à de nombreux combats entre mai et juin 1940 et après la demande d’armistice du 18 juin 1940 par Pétain, les polonais prennent le chemin de l’Angleterre pour renforcer l’armée sur place et continuer la lutte.
En Angleterre
Durant la bataille d'Angleterre, 201 victoires aériennes sont comptabilisées dont 135 pour l'escadrille polonaise Kosciusko. Les Polonais sont aussi mobilisés en tant que parachutistes ainsi que dans les divisions blindées. En 1944, la division blindée du général Maczek intégrée à la 1ère Armée canadienne participe à la Libération de la France, livrant de durs combats en Normandie, avant de pousuivre son avance en Belgique et en Allemagne. La 1ère brigade parachutiste est engagée en Hollande en septembre 1944. En Angleterre, des ingénieurs polonais parviennent à décoder les massages cryptés à l'aide de la machine Enigma par les Allemands et permettent aux Alliés de disposer de renseignements décisifs pour la victoire. D'autre part, le gouvernement polonais organise d'important réseaux de résistance en Pologne et à l'Ouest, notamment en France (réseau F2 et POWN : Polska Organizajca Walki o

en relation

  • Français
    736 mots | 3 pages
  • Ghetto de varsovie
    1196 mots | 5 pages
  • Ghetto de varsovie
    913 mots | 4 pages
  • Rapport de stage
    3913 mots | 16 pages
  • Les enfants dans les ghettos
    2651 mots | 11 pages
  • Analyse du Rapport Jürgen Stroop
    1405 mots | 6 pages
  • Le pianiste - dossier pédagogique
    1966 mots | 8 pages
  • Biographie de frédéric chopin
    1165 mots | 5 pages
  • Biographie rosa luxembourg
    573 mots | 3 pages
  • Baudelaire
    352 mots | 2 pages