L'intimité étalée sur la place publique

Pages: 18 (4255 mots) Publié le: 12 mai 2011
L'intimité étalée sur la place publique
TRANSGRESSION Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le zizi de votre épicier ou sur les maladies de Mitterrand. L'intimité se déballe partout et rend confuse la frontière entre le public et le privé. Où cela nous mène-t-il?
Michel Audétat
Comme elle semble loin, déjà, l'émotion des hommages rendus au président Mitterrand qui abolit la peine de mort oudéveloppa l'axe franco-allemand. Sitôt la fosse refermée, sitôt évaporés les chants et l'encens de Notre-Dame, on courut s'occuper de l'adultère présidentiel et de son fruit coupable, Mazarine. Du moins jusqu'à ce que le livre du docteur Claude Gubler vînt détourner la curiosité publique vers le corps mis à nu du chef de l'Etat, et vers ses organes malades.
Le débat qui s'ensuivit, sur lacapacité à gouverner, apparaît comme un mince prétexte. En réalité, on se repaît de ce face-à-face avec la mort dans la solitude élyséenne. On fouille les entrailles. On n'ignore plus rien du corps envahi par les métastases osseuses, soumis aux chimiothérapies, menacé par la thrombose. Et on imagine l'homme que décrit le docteur Gubler, constamment alité à partir de novembre 1994, uniquement préoccupépar sa disparition prochaine. Comme si, d'aveu en aveu, les deux septennats devaient se précipiter dans cet entonnoir de l'exhibition intime: François Mitterrand, qui cultiva le goût de l'Histoire avec le souci d'y occuper une place de choix, ressemble de plus en plus, post mortem, au héros pathétique d'un reality show.
Un des phénomènes marquants de ces dernières décennies aura été la croissanteintrusion du privé dans la vie politique. En France, Valéry Giscard d'Estaing fut parmi les premiers à laisser transparaître l'homme privé derrière le masque de la fonction. On le voit en col roulé. Il s'exhibe sur un court de tennis. Il joue de l'accordéon. Ou alors, il débarque à l'improviste pour dîner chez Dupond ou Durand. Plus tard, il confessera avoir eu le souffle coupé par les jambes deson ministre de l'Education, Mme Alice Saunier-Séïté. Après quoi, cet admirateur de Maupassant finira par publier un roman tissé de fantasmes très ordinaires.
Depuis la présidence de Giscard, on a eu l'occasion de s'habituer à l'étalage et, entre le saxo de Bill et les pochetronnades de Boris, on commence à connaître les chefs d'Etat comme ses voisins de palier. Toutefois, l'ère giscardiennerévèle, de manière exemplaire, les nouvelles exigences qui vont progressivement s'imposer à l'homme politique: savoir communiquer ses qualités privées, montrer qu'il est lui-même sous le fard de la fonction.
Une époque s'achève, une autre débute. Ce qui disparaît, c'est le temps des meetings et des tribuns en verve qui s'époumonaient en brassant l'air de leurs bras. A la télévision, on regarde désormaisl'homme politique de très près, dans le blanc des yeux. Il doit donc d'abord paraître sincère s'il veut être convaincant. Pour ce faire, il ne va pas craindre de donner à ses propos un tour plus intime. Il apprend à se livrer. Et il se livrera dès lors de plus en plus.
La chambre des enfants
Le voici en train de faire visiter son appartement ou sa villa devant les caméras de «Questions àdomicile» (ancienne émission d'Antenne 2); le voici qui montre le bureau, la chambre des enfants, le lit conjugal... Quand vient son tour, Le Pen choisit d'accorder l'entretien à la cuisine, et il sort une bouteille de cidre. Quelque temps après, il ira s'allonger sur «Le divan» dominical d'Henry Chapier où d'autres hommes politiques sont déjà venus déballer quelques souvenirs d'enfance en s'adonnantau spectacle de l'introspection.
La vie politique se personnalise en se psychologisant. Sur la TSR, «Face à la presse» a confronté Yvette Jaggi, Otto Stich, Pascal Couchepin ou Christoph Blocher aux analyses d'un caractérologue présent sur le plateau. Pour Daniel Monnat, qui a animé l'émission jusqu'à sa disparition à la mi-1995, il s'agissait de faire découvrir l'invité à travers ce qu'il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La place de la faute dans la responsabilité publique ?
  • La Mise En Place De La Ve Me Re Publique
  • Mise En Place De La Veme R Publique
  • La place de la faute lourde dans le droit de la responsabilité de la puissance publique
  • L'intimité
  • l'intimité
  • analyses sur l'intimité
  • Le respect de l'intimité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !