L'oligarchie québécoise : sous le déguisement de la démocratie

Pages: 5 (1156 mots) Publié le: 5 août 2013
« La démocratie est une dictature contrôlée
par quelques individus dont les électeurs
sont les complices. »
- Raymond Proulx

ENTRÉE EN MATIÈRE

Je suis au bureau de scrutin, quelques heures avant le dévoilement des résultats aux élections provinciales. Assis de travers sur la chaise qu'ils m'ont attribuée, j'inscris à la va-vite mon choix plus ou moins réfléchi. Les têtes desreprésentants politiques qui s'affichent devant moi me sont presque inconnues, les logos rattachés un peu moins. On m'a depuis longtemps inculqué qu'ici, au Québec, chaque individu se doit d'exercer son vote. Qu'il doit placer un crochet devant la figure qui le représente personnellement. Que c'est le peuple, dans tout son égoïsme naturel, qui décide de son dirigeant pour les années à venir. La souverainetépopulaire. La démocratie, qu'on l'appelle.

Je me redresse tranquillement en replaçant ma chaise. Après avoir redonné le fameux crayon noir qu'ils t'imposent à ton arrivée, je me dirige vers la boîte contenant les suffrages de ma municipalité. Mes réflexions s'intensifient. Plonger mon vote dans cette embrasure est-il réellement un acte démocratique ? Suis-je en train de choisir ma liberté oumes chaînes ? Peut-être m'a-t-on réduit à l'état d'animal, naïf et comprimé, tandis que les bergers, les plus riches, négocient la vraie politique en privé ? J'y suis. Je suis le mouton qu'on a aveuglé par des caresses, de la nourriture et des petits plaisirs, en me garantissant la liberté. Mais je vois maintenant les barrières qu'ils ont planté autour de nous, et eux qui se dressent derrièreelles, discutant silencieusement. Ce n'est plus moi qui détient le pouvoir, comme on me l'a toujours expliqué. Je suis complice de ma propre servitude.
ARGUMENTATION

Je vis dans une oligarchie et j'ai des arguments pour le prouver. Comme prévu, je dépose mon vote dans la boîte prévue à cet effet, car je sais maintenant qu'un bout de papier ne pourra rien changer à ma situation et celle duQuébec actuel. En rentrant chez moi, j'entame des recherches. Puis, par le biais de celles-ci, mon argumentation.

Pour la soutenir, j'appuierai mon propos sur la classification des constitutions politiques d'un certain Aristote, qui visent d'un côté les intérêts communs et de l'autre les intérêts individuels, afin de définir brièvement les deux systèmes politiques qui entrent en conflit dans cetexte, soit la démocratie et l'oligarchie. Dans le premier, « tous partagent principalement de la même manière le pouvoir politique. Son but est la liberté. » Le peuple choisi son gouvernement, le contrôle et le change s'il le désire sans devoir faire appel à la révolution. Les dirigeants, élus par une majorité, agissent ainsi pour le bien de tous, les hommes jouissant de la même liberté. C'est lesystème que l'on attribue la plupart du temps à la politique québécoise. À l'opposé, l'oligarchie est constituée d'une minorité dominante qui dirige pour ses propres intérêts. Les concepts étant maintenant connus, il est temps de passer au développement de ma thèse.

Je vis dans une oligarchie puisque les élites, passant des plus riches jusqu'aux entreprises privées (notamment), détiennent plusde pouvoir que moi, que le peuple. Elles représentent le profit qui permet de réguler notre économie dans la grande sphère capitaliste, « l'exploitation de l'homme par l'homme » tel que le disait Marx. Par conséquent, le gouvernement québécois pourrait vraisemblablement être une ploutocratie, une oligarchie composée des plus riches où la puissance se traduit par ceux qui détiennent le plus derichesse. Par exemple, le Conseil du patronat du Québec, qui œuvre essentiellement à la création de capital et au développement des entreprises, détient un certain pouvoir sur les décisions gouvernementales. Sans parler, bien entendu, des pétroliers ou des puissances médiatiques comme Québecor...

Je vis dans une oligarchie parce que les défaillances démocratiques satisfont d'avantage les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Autorité et démocratie sous le iie empire
  • Déguisement
  • Déguisements
  • Quebecoise
  • Le Deguisement au Théatre
  • Les origines de l'oligarchie
  • L'oligarchie élémentaire
  • La poésie québécoise

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !