L'ontologie oeuvre d'art

5168 mots 21 pages
Quelques remarques sur

l’architecture ontologique de l’oeuvre d’art[1]

Frédéric Nef

Institut Jean-Nicod & Institut Marcel-Mauss (GSPM)

(EHESS, Paris)

Deux approches extrêmement différentes de l’ontologie de l’œuvre d’art coexistent. La première, l’approche phénoménologique de philosophie de l’art se situe dans la tradition kantienne telle qu’elle a été développée par l’idéalisme allemand (cf. M. Haar 1994, J.-M. Scheffer 1992). La seconde, l’approche analytique en esthétique rejette un certain nombre de présupposés de l’approche phénoménologique selon laquelle l’art est une quête de l’identité (Schelling), un type de connaissance intuitive de la réalité profonde (Schopenhauer). Cette approche est également extérieure à l’esthétique heideggérienne de l’avènement de la vérité dans un dévoilement de la terre contre le monde (objet de la science à la différence de l’art selon Heidegger). L’approche phénoménologique développe en général une conception de l’œuvre d’art dans une optique d’évaluation du dévoilement d’une vérité métaphysique plus originaire que la vérité scientifique ordinaire. En ce sens l’ontologie phénoménologique de l’œuvre d’art est solidaire d’une métaphysique du dévoilement qui fait de l’œuvre d’art le révélateur de la vérité profonde du monde. Il y a donc dans ce courant une solidarité entre l’ontologie de l’œuvre d’art et la conception métaphysique même de l’art comme révélateur de la vérité de l’existence. L’ontologie analytique de l’œuvre d’art renonce à cette circularité en miroir de l'ontologie de l’œuvre et de la métaphysique de l’existence. Elle considère cette conception de l’œuvre d’art identifiée à un dévoilement comme une justification interne de l’art qui n’a pas à être reprise dans l’ontologie proprement dite, qui a un but plus modeste, celui de décrire et d’analyser le statut et la nature des oeuvres d’art.

L’ontologie de l’œuvre d’art distingue la question de la

en relation

  • Art sur l'art et l'art de la creation
    584 mots | 3 pages
  • L'art est-il dévoilement d'une véerité ?
    5126 mots | 21 pages
  • Hegel
    1149 mots | 5 pages
  • L’ontologie et le but authentique du jeu en rapport avec l’être
    5704 mots | 23 pages
  • ACTIVITE D4
    606 mots | 3 pages
  • ACTIVITE D4
    606 mots | 3 pages
  • art et engagement
    3750 mots | 15 pages
  • L'art nous éloigne t-il de la réalité ?
    1269 mots | 6 pages
  • Esthétique et philosophie de l'art
    4366 mots | 18 pages
  • Civilisations africaine
    6180 mots | 25 pages