L'optimisme

414 mots 2 pages
La doctrine de l’Optimisme
“L’optimisme” est un mot d’origine latine, “optimus” signifiant “le meilleur”.
Le philosophe Leibniz expose en 1710 sa Théodicée ( « Justice de Dieu ») : il décrit un Système philosophique et religieux fondé sur une « harmonie préétablie » pour expliquer l’existence du mal sur Terre. Leibniz, pour sa théorie, part du principe de la perfection et de la bonté divine. D'après lui, rien ne peut être aussi parfait que Dieu donc le monde n'est pas parfait, or, comme Dieu est bon, le monde qu'il a créé est forcement le meilleur possible.
Candide et la critique de l’Optimisme
L’ironie de « Candide » est dirigée contre la philosophie de Leibniz. Les armes de dénonciation utilisées par Voltaire sont l’humour et l’ironie.
Voltaire dénonce aussi certaines réalités contemporaines pour lui telles que la guerre ou encore l’intolérance religieuse.

Il dresse une caricature acerbe au travers du personnage de Pangloss qui symbolise Leibniz, celui qui parle toujours et qui fait foi sa théorie : ‘tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. »

La guerre est pour l’auteur définie par trois points :
- les victimes, la mort : il prend soin, dans le troisième chapitre de compter les morts précisément, afin d’alourdir le bilan
La Guerre tue, c’est bien sûr une évidence, mais pas pour Candide ! Lui, tel un enfant, découvre l’horreur de la guerre. Ce regard innocent de Candide permet à Voltaire d’insérer quelques scènes dans lesquelles il peut décrire l’horreur de la guerre à travers un regard totalement ingénu.
- la violence, l’horreur : Voltaire qualifie la guerre d’une “boucherie héroïque”... un oxymore qui démontre bien que la guerre n’est pas pour tout le monde une chose à bannir de la Terre, ce qui est fortement critiqué.
- une hypocrisie : Voltaire condamne le fait que la guerre ne soit pour les dirigeants qu’une vulgaire partie d’échecs, et que celle-ci se fait sous la bénédiction de l’Eglise. La guerre n’est qu’arbitraire, on se bat

en relation

  • L'optimisme
    651 mots | 3 pages
  • L'optimisme
    550 mots | 3 pages
  • L'optimisme
    262 mots | 2 pages
  • L'optimisme dans candide
    310 mots | 2 pages
  • Exposé sur l'optimisme
    493 mots | 2 pages
  • Candide ou l'optimisme
    1519 mots | 7 pages
  • Candide ou l'optimisme
    1867 mots | 8 pages
  • L'optimisme dans candide
    582 mots | 3 pages
  • Candide , l'optimisme
    1577 mots | 7 pages
  • Philosophie de l'optimisme
    705 mots | 3 pages