L'oréal, le groupe est déjà puissant, pérennisé par un actionnariat stable - avec liliane bettencourt, la fille d'eugène schueller, pour propriétaire majoritaire. laboratoire en pointe dans l'innovation et le marketing,

463 mots 2 pages
L'Oréal, le groupe est déjà puissant, pérennisé par un actionnariat stable - avec Liliane Bettencourt, la fille d'Eugène Schueller, pour propriétaire majoritaire. Laboratoire en pointe dans l'innovation et le marketing, l'entreprise est également une fabrique de cadres de choc, «prêts à tout pour récupérer un demi-point de part de marché dans les endroits les plus reculés», affirme un expert. Mais, au début des années 1990, c'est une société presque exclusivement franco-française, malgré des filiales en Europe et un partenariat aux Etats-Unis. «A l'international, nous étions des nains», reconnaît Jean-Pierre Valeriola, ancien vice-président du groupe. Avec Lindsay Owen-Jones («OJ» pour ses 52 400 employés), L'Oréal va devenir une multinationale de la beauté - les ventes dans l'Hexagone ne représentent plus que 12% du total, pour plus de 30% il y a vingt ans. Une révolution accomplie sans renier les valeurs fondatrices: «La base scientifique de L'Oréal a été donnée par Eugène Schueller, les idées et le marketing sont l'?uvre de François Dalle, qui fut président de 1975 à 1984. OJ a su faire fructifier ces acquis en y ajoutant la dimension internationale», explique Gilles Weil, ancien vice-président chargé de la division produits de luxe. Rapidement, le jeune patron met en place une véritable machine de guerre pour capter la croissance et conquérir le monde. Comme avant lui François Dalle avec la vente de Monsavon, Owen-Jones fait d'abord le ménage dans les marques du groupe, pour ne garder que les plus fortes et les plus exportables. Seul cas significatif de croissance externe en vingt ans: le rachat, en 1996, de Maybelline, une société américaine de mascaras, afin d'en faire le leader mondial du maquillage bon marché. A côté de cet outil de conquête des marchés émergents coexistent une kyrielle de marques telles que Fructis, Elsève, Garnier et L'Oréal Paris dans les grandes surfaces, Vichy dans les pharmacies, Lancôme et les parfums Ralph Lauren et Armani dans les

en relation

  • Loreal
    817 mots | 4 pages
  • Firms multinational
    1242 mots | 5 pages