L'utilité de la philosophie

Pages: 2 (265 mots) Publié le: 1 février 2011
Sujet 1: en quelle sens peut-on dire que la philosophie est inutile, elle est en revanche essentielle.

Introduction :
Pour la plupart deshommes, la vie consiste surtout ou d’abord a lutter pour satisfaire des besoins vitaux du corps ou des sens. Il sagit par exemple dans le monde moderne detrouver des solutions au problème du logement, de la santé, de l’énergie, de la sécurité et autres. Or la philosophie, notamment sous la formemétaphysique déclare dès ses fondements qu’elle ne s’intéresse pas au monde matériel, qu’elle ne poursuit pas une fin utilitaire, un savoir qui pourraitetre appliquer dans des résolutions des problèmes de l’existence humaine. C’est sans doute une telle conception de la philosophie, mais aussi de la viequi serait a l’origine de cette affirmation assez répondu : « la philosophie est inutile »pourtant l’homme se plait toujours a rappelé que sonessence, sa différence entre les animaux c’est etre doter de Raison, d’une Conscience dès lors comment ne pas reconnaitre le role essentiel, fondamental ouencore capital de la philosophie dans la formation de la personnalité individuelle et dans le processusse d’humanisation de l’homme ? en effet n’estce pas elle qui travail pour l’émergeance de l’esprit critique ? sans lequel il n’ya point de progrès ? N’est ce pas elle encore qui pose lesgrandes questions morale ou éthique de la vie humaine ? ce qui est en jeu dans ce sujet c’est la forme de la philosophie ou son apport dans la vie humaine.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Quelle peut donc bien être l’utilité de la philosophie ?
  • L'utilité
  • L'utilité de la littérature
  • Quel est l'utilité de ce site
  • L'utilité des religions
  • L'utilité de la poésie
  • L'utilité de la codification
  • L'utilité des lois

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !