L' échange mondial

607 mots 3 pages
L’échange mondial

Sommaire
I.

Libre-échange ou juste échange ?

II. Israël, une économie solide mais fortement dépendante des Etats-Unis et de l’Europe
III. Auto : Obama va saisir l'OMC contre le protectionnisme chinois
IV. Conclusion
V. Sources

Libre-échange ou juste échange ?

Israël, une économie solide mais fortement dépendante des Etats-Unis et de l’Europe



Forte dépendance des exportations vers les États-Unis
Sur le plan macro économique, Israël est classé dans la catégorie des pays développés, il est devenu membre de l'OCDE (Organisation de Coopération et de Développement économique) depuis 2010 et affiche un PIB de 257,48 milliards de dollars en 2012. Pour 2013, la croissance est attendue en progression de 3,8%. Un niveau qui a tendance a stagner, conséquence directe du ralentissement de l'économie aux États-Unis et en Europe. En effet, le pays est - et c'est là sa faiblesse - fortement dépendent des investissements étrangers. Après deux années excédentaires en 2009 et 2010, la balance commerciale était à nouveau déficitaire en 2011 d'après les données de la Banque mondiale.
« Le pays jouit d'un secteur bancaire extrêmement solide et d'un niveau d'endettement moyen, tout le contraire de ce que l'on observe en Europe » souligne l'économiste et chercheur israélien Jacques Bendelac basé à Jérusalem.
Ceci dit, la croissance reste fragilisée par cette forte dépendance aux exportations. Et pour cause, les recettes générées par la vente de produit vers l'étranger engendrent plus du tiers du PIB israélien.
Des exportations qui sont néanmoins pénalisées par une monnaie nationale forte, le shekel. Un shekel vaut 0,2 euro et 0,2834 dollar à ce jour. « C'est une économie qui a un potentiel énorme mais qui est handicapée par sa très forte dépendance vis-à-vis des investissements venus des États-Unis et de l'Europe » résume ce
40% du PIB de grâce aux contemporain. technologies de pointe spécialiste l'Israël
Le pays exporte des produits agricoles et chimiques,

en relation