L'état: Puissance de domination ou coopération démocratique ?

Pages: 6 (1321 mots) Publié le: 9 octobre 2014
Dissertation juridique
L'ÉTAT: Puissance de domination ou coopération juridique ?
 
Charles  de  Montesquieu  disait  “  l'état,  c’est  à  dire  la  société  où  il  y  a des lois”. En effet, 
l’état  est  définissable  selon  plusieurs  termes  :  nous  pouvons  dire  que  l’état  est  un  ensemble  
d’organes  politique,  dirigé  par  un  gouvernement  qui  met  en place  des  lois. Nous  pouvons  dire 
aussi  que  l’état  est  une  personne  morale  titulaire   de  la  souveraineté.  Un  état  peut­être  dirigé 
sous  plusieurs  formes de  souveraineté: la monarchie est le fait que le pouvoir appartient à un roi 
ou  une  reine,  un  état  totalitaire  est  un  état   où  le  dirigeant  détient  tout  les  pouvoirs  et  enfin  une 
démocratie  est  le  “gouvernement  du peuple,  par  le  peuple  et  pour  le  peuple”  comme  le  disait 
Abraham  Lincoln,  comme  le  dispose  l’article  3  de  la  constitution  française  de  1958:  “La 
souveraineté  nationale  appartient  au  peuple  qui  l’exerce  par ses  représentants  et  par  la  voix  du 
référendum”  La  souveraineté  est  le pouvoir suprême  reconnu à l’état qui implique l’exclusivité de 
sa compétence sur  le  territoire  national  et  sur  sa dépendance absolue. Ici, le pouvoir est détenu 
par  plusieurs  organes  juridiques  comme  le  sont  le  gouvernement,  le  peuple  et  bien  sûr  le 
président  de  la  république.  La  puissance  ici  nommée  représente  l’autorité des représentants de 
l’état que sont les organes étatiques.  
En  faisant   allusion  au  pouvoir  que  dispose l’état,  nous  pouvons  nous  demander  si  ce  dernier  
vise  plutôt  un  aspect  de  coopération  démocratique  de  sa  société  ou  bien  s’il  vise  un  aspect 
contraire avec une puissance dominatrice.  
Nous  pouvons  désormais  dire  que  l’un  ne  va  pas  sans  l’autre,  nous  verrons  dans  un  premier 
point   que  l’état  est  une  puissance  dominatrice  nécessaire  (I)  et  dans  un second  point  qu’une 
coopération démocratique est aussi nécessaire dans son bon fonctionnement. (II) 
 
I­ UNE PUISSANCE DOMINATRICE NÉCESSAIRE 
 
L’état  est  par  définition  une  puissance  insubordonnée,  ce  qui  signifie  qu’elle  est 
indépendante,  qui  dispose  de  la  force   coercitive(A),  c’est  à  dire  la  force  d’exercer  la  contrainte 
pour  forcer  quelqu’un  à  agir  ou a  s’abstenir  dans   le  cadre  d’une  discipline  légale.  Mais  cette  
puissance est également décentralisé pour une coopération démocratique (B) 
 
A/ UN ÉTAT INSUBORDONNÉ ET COERCITIF 
 
L’état  est  donc  une  personne  morale,  se  trouvant  au   sommet  de  la  hiérarchie  sociale. 
Mais  pour  tenir  la   société  dans  un  équilibre  stable,  cet  état  doit  être  autoritaire et  donc  par 
conséquent  vu  comme  puissant  par  le  peuple.  L’état  est  une  puissance  insubordonnée   et 
coercitive.   Ainsi  l’état  est  autonome  et  peut  se  poser  comme  étant  une  personne  morale,  chef 

de  la  souveraineté  étatique  et  n’est  pas  subordonné  aux  autres  états,  il  est  indépendant  de 
ceux­ci.  Ainsi,  chaque état membre de  l’Organisation  des Nations­Unies  sont  indépendants  les 
uns  des  autres  même  s’ils  sont  reliés  par le  fait  qu’ils  fassent  partis  de  cette  organisation, peu 
importe  la  taille  de  son  territoire  ou  de  sa  population.  Les  conventions  internationales sont donc 
proposées  aux  états  membres  qui  restent  seuls  juge   de  la  ratification  des  lois  dans  leur 
territoire.  A l’intérieur  de  ses  frontières,  l’état  possède  “le  monopole  de  la  violence  légitime”. 
C’est­à­dire   le  droit  d’armée,  seul  la  loi  possède  ce  monopole  pour  faire respecter  sa  loi  si  elle 
n’est  pas  suivie.  Son  pouvoir  de  législation  lui  permet  de  modifier  ses  lois  lorsqu’un  conflit 
intervient dans les domaines privés et publics.  
La  puissance  de ...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'Etat : Puissance de domination ou coopération démocratique
  • La domination du chef de l'état au état unis
  • Peut-on définir l'etat comme un pouvoir de domination ?
  • Commentaire de l’extrait de la puissance de l’etat d’ olivier beaud
  • Commentez le texte d'Olivier BEAUD, extrait de "La puissance de l'Etat".

  • Olivier beaud, la puissance de l’etat, puf, 1994 (extraits)
  • Le référendum n'est-il pas un progrès démocratique et ne constitue-t-il pas un danger pour l'état de droit?
  • La coopération

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !