L'état totalitaire dans 1984 et Les demi-civilisés

627 mots 3 pages
En 1934, Jean-Charles Harvey écrit le roman Les demi-civilisés. 15 ans plus tard, George Orwell décrit un univers semblable dans son roman 1984. Dans les deux extraits, les deux mondes décrits par ces auteurs sont les mêmes, c’est-à-dire ceux d’un état totalitaire où le gouvernement en place a le contrôle et le pouvoir absolu.
Premièrement, dans l’extrait Les demi-civilisés, le monde décrit est celui d’un régime totalitaire où le gouvernement possède le contrôle et le pouvoir absolu sur tous les habitants. Tout est leur est interdit. En effet, l’utilisation de la pensée et de tous « produits intellectuels » est interdite par le gouvernement. Le seul fait de penser peut mener en prison. Non seulement les esprits des gens sont contrôlés, mais ceux-ci sont également marchandisés par les gouvernements. De cette manière, l’aliénation des gens est possible. Ainsi dans l’extrait de Les demi-civilisés, le droit naturel de penser est confisqué aux habitants. De plus, puisqu’il s’agit d’un État totalitaire, il n’y a aucune liberté dans le monde de Les demi-civilisés. Les gens n’ont donc aucun droit, puisqu’ils sont asservis dans un État absolu. Les gens n’ont aucun pouvoir d’action au sein de leur propre société. Dans l’extrait, le personnage principa l Max Hubert, fait la description d’une femme qui meure suspendue par les pieds ruée de coups de fouet et saignant. Il reconnait cette femme : « C’était la liberté qu’on avait pendue! » De cette manière, en personnifiant la liberté, c’est-à-dire en lui donnant des caractéristiques humaines, on comprend mieux la torture et la souffrance qu’elle subit : elle est torturée au même point qu’un humain. L’extrait de Les demis-civilisés est un monde où l’utilisation de la pensée est interdite et où la liberté n’existe pas; il s’agit donc d’un État totalitaire.
Deuxièmement, dans l’extrait de 1984, le monde dans lequel Winston vit est également et contrôlé par un gouvernement qui possède le monopole absolu. Dans cet état totalitaire,

en relation

  • Philosophie, contre-utopie.
    51408 mots | 206 pages
  • Les sans-etat « ni minoritaires, ni prolétaires, en dehors de toutes les lois » (h. arendt)
    11422 mots | 46 pages
  • La société civile, histoire d'un mot
    8987 mots | 36 pages
  • Le meilleur des mondes
    37387 mots | 150 pages
  • Apatheid
    9012 mots | 37 pages
  • dynamique de l'occident ''etude d'oeuvre''
    23535 mots | 95 pages
  • Livre du professeur histoire 1ere
    136067 mots | 545 pages
  • Histoire Corrige
    136005 mots | 545 pages
  • Thèse
    121937 mots | 488 pages
  • Les mythes fondateurs de la politique israélienne
    65228 mots | 261 pages