L'étranger de camus et le mur de Sartre

Pages: 21 (5146 mots) Publié le: 20 octobre 2015
L’Étranger de Camus et « Le Mur » de Sartre
Yosei MATSUMOTO
Introduction
Camus et Sartre ont chacun traité de leur début respectif dans le monde
littéraire français. Le 20 octobre 1938, dans « Le Salon de lecture » d’« Alger
républicain », Camus présente La Nausée (publié en avril 1938), et le 12 mars 1939 le
recueil de nouvelles Le Mur (publié en février 1939). D’autre part, Sartre critique,
onle sait bien, L’Étranger (publié en mai 1942) dans Les Cahiers du Sud, publiés en
février 1943.
Castex cite, comme « intercesseurs » de L’Étranger, La Nausée et la nouvelle « Le
Mur » de Sartre, de même que « L’Étranger » de Baudelaire, Le Rouge et le Noir de
Stendhal, Crime et Châtiment, Les Frères Karamazov et L’Idiot de Dostoïevski,
L’Immoraliste d’André Gide, Le Procès et La Métamorphose deFranz Kafka et Les Îles de
Jean Grenier1). Quant aux ouvrages de Sartre, Castex consacre plus de pages à La Nausée
qu’à « Le Mur », mais nous essaierons de comparer L’Étranger avec « Le Mur » qui a, nous
semble-t-il, beaucoup plus de ressemblances avec ce dernier que La Nausée.
« Le Mur » de Sartre précède L’Étranger de Camus. La nouvelle de Sartre,
exerce-t-elle une influence sur L’Étranger ? Nousrelèverons d’abord des
ressemblances et ensuite des différences entre ces deux ouvrages littéraires et
chercherons ainsi à définir quels sont leurs rapports. Par cette approche, nous
voulons mettre en lumière la spécificité de L’Étranger.
Avant d’aborder le sujet, il est indispensable de faire une constatation
préalable. Précédant la publication du recueil de nouvelles Le Mur au mois de
février1939, la nouvelle « Le Mur » parut publiée en juillet 1937 dans La Nouvelle
Revue Française. Camus a-t-il lu « Le Mur » dans cette revue ? Sur ce point, il ne
reste, malheureusement, ni notes ni lettres qui puissent en attester la lecture. Mais
selon les dires d’André Abbou, Camus fut un fidèle lecteur de la N.R.F.2) et, de 1937 à
1939, il laissa « des traces » de sa lecture de la N.R.F. dans sesCarnets3), aussi est-il fort
possible que le jeune Camus ait lu « Le Mur » en 1937. Nous comparerons L’Étranger et
« Le Mur » en nous fondant sur cette possibilité.

- 29 -

I. Ressemblances
(1) histoire d’un condamné à mort
(a) condamnation à mort et réflexion sur la mort
Les deux héros ont un point commun : ils sont condamnés à mort et obligés de penser
à la mort.
Examinons d’abord « Le Mur ».Arrêté sous l’inculpation d’avoir caché Ramon Gris
et condamné à mort, le héros, Pablo Ibbieta, est soudain mis dans une situation critique, à la
veille de son exécution, ce qui le force à penser pour la première fois à la mort.
[…] je n’avais jamais pensé à la mort parce que l’occasion ne s’en était pas présentée,
mais maintenant l’occasion était là et il n’y avait pas autre chose à faire que depenser
à ça.

(ŒR, 217)

Dans L’Étranger, Meursault réfléchit également, après sa condamnation à mort, sur
l’exécution et finit par reconnaître l’inéluctabilité de sa mort.
Car en réfléchissant bien, en considérant les choses avec calme, je constatais que ce
qui était défectueux avec le couperet, c’est qu’il n’y avait aucune chance, absolument
aucune.

(ŒC, I, 206)

Ainsi, resort, en premier lieu,de la comparaison de ces deux ouvrages un point
commun : condamnation à mort et réflexion sur la mort.
(b) reconnaissance de la vacuité de la vie
Confronté à la mort, Ibbieta perd les valeurs qui le soutenaient jusque-là : le désir de
vivre disparaît et il devient indifférent à l’amitié pour Ramon Gris, à l’amour pour Concha,
à l’anarchisme et au patriotisme.
Je n’aimais plus Ramon Gris. Mon amitiépour lui était morte un peu avant l’aube en
même temps que mon amour pour Concha, en même temps que mon désir de vivre.
Sans doute je l’estimais toujours; c’était un dur. Mais ça n’était pas pour cette raison
que j’acceptais de mourir à sa place; sa vie n’avait pas plus de valeur que la mienne;
aucune vie n’avait de valeur. On allait coller un homme contre un mur et lui tirer

- 30 -

dessus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sartre le mur
  • Le mur
  • Sartre le mur
  • Sartre et Camus
  • Sartre et camus
  • Sartre camus
  • l'étranger de camus
  • l'etranger Camus

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !