L'accompagnement: tenir conseil

Pages: 57 (14022 mots) Publié le: 22 novembre 2014
L’ACCOMPAGNEMENT : TENIR CONSEIL

Alexandre LHOTELLIER
L’apparition d’un mot comme « accompagnement », sa circulation accélérée en d’innombrables
domaines (par exemple, des sportifs aux mourants), n’est pas sans poser problème. Car si ce
mot n’est ni une manipulation de mode, ni un mot valise (où chacun met ce qu’il veut), le mot
sert alors à tout le monde car il ne gêne personne.Indique-t-il la création d’une nouvelle pratique
sociale ?
Face aux violences, aux souffrances, aux urgences, la société n’a cessé d’inventer des pratiques
pour tenter de remédier aux conséquences néfastes de la modernité.
Il y a la compassion religieuse, le secours humanitaire, puis le travail social sous toutes ses
formes et des psychothérapies en tous genres. Maintenant sont apparues des pratiquesplutôt
fondées sur les sciences humaines et sociales. En un demi-siècle à peine, on a vu se développer le counseling, le caring, le helping, le coaching, le nursing, le tutorat, le mentorat, le
parrainage, le partenariat, l’aide, l’entraide, le soutien, la médiation sous plusieurs formes
(conjugale, familiale, judiciaire, sociale), le mécénat (qui n’est pas le « sponsoring ») avec des
«Fondations de la deuxième chance » pour aider des personnes à « prendre leur destin en main
» et lutter contre l’exclusion.
En plus, de plusieurs côtés, on cherche « quelles réponses donner aux conduites d’incivilité de
la part du public accueilli dans le cadre professionnel et institutionnel d’action sociale » ? On
parle aussi d’accompagnement des personnels.
On n’a pas été sans remarquerl’inflation de termes anglo-saxons. Il y a nécessité de s’interroger
sur cette anglomanie. Est-ce que cela clarifie le sens des pratiques ou se réfugie-t-on derrière le
vague de termes venus d’ailleurs mais non clairement définis ?
Il y a sans doute urgence à clarifier toutes ces appellations, à vérifier leur pratique réelle si l’on
veut éviter des concurrences inutiles, des compétitions, descertifications, des dominations, des
blocages, des monopoles, plutôt que des facilitations du fonctionnement des groupes sociaux.

26

CARRIÉROlogie

Il y a ainsi une dispersion à la fois théorique, méthodologique et pratique. Les organisations,
associations, s’ignorent réciproquement, comme les langages différents fondent une tour de
Babel. Tout cela ne contribue pas à clarifier le champ.
Carl’enjeu est toujours là : la difficulté à devenir humain dans des sociétés qui se pensent
développées. Toutes ces formes informes ou inachevées de pratiques sociales de préventions,
de formation ou de réparation disent assez notre misère à développer des pratiques qui donnent
sens à des existences maltraitées.
Au fond, souvent le mot « accompagnement » est utilisé comme pour neutraliser tout cequi
pourrait être compris comme guidage, pilotage, tutelle et indique une crainte d’influence normative.
Mais alors on trouve le mot dans tous les sens : par exemple accompagner une expérimentation
menée sur trois bassins emploi-formation, accompagner la souffrance d’une équipe, accompagner la formation, accompagner l’action.
La variété des situations oblige à se poser la question : qu’est-cequi est central dans toutes ces
activités ? Si l’on veut éviter les extrêmes de contrôle social ou de la consommation passive,
il me semble que c’est « tenir conseil ».

I - Les avatars du conseil
II - La fonction critique de « tenir conseil »
III - L’acte de tenir conseil

I - LES AVATARS DU CONSEIL
Les premiers avatars du conseil sont déjà les aventures du mot, ses malheurs et sesmétamorphoses.
Peu importe le mot, dit-on. Non. Le choix d’un mot n’est pas indifférent. Les questions de vocabulaire ne sont pas simplement verbales. « L’expérience prouve que l’indifférence pour le débat
de mots s’accompagne ordinairement d’une confusion d’idées sur la chose » (Veyne, 1996,
p. 9).

L’ACCOMPAGNEMENT : TENIR CONSEIL

27

Pour beaucoup, conseil reste bloqué dans un usage...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'accompagnement
  • Analyse structurelle de la concurrence dans le secteur du conseil et de l'accompagnement à l'international
  • L'accompagnement social
  • L'accompagnement en mas
  • Concept de l'accompagnement
  • Tenir son classeur
  • L'accompagnement alimentaire
  • La science peut-elle tenir tenir lieu de philosophie ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !