L'analyse de la nouvelle de Guy de Maupassant "Mademoiselle Perle"

1461 mots 6 pages
L’analyse de la nouvelle de Guy de Maupassant
« Mademoiselle Perle »

Kristina Čenytė
2ème année, 1ère groupe

L’analyse de la nouvelle commence par le titre dans lequel le nom de mademoiselle Perle est déjà mentionné. En fait c’est ce nom qui est le titre : « Mademoiselle Perle ». Les associations sont claires : le mot « mademoiselle » est associé à une jeune fille et « Perle » est un nom étrange, très doux et beau, le nom qui pourrait appartenir à une princesse d’un conte. On attend une belle histoire d’amour et bien sûr qu’on attend que cette mystérieuse mademoiselle aille être le personnage le plus important de la nouvelle. On veut en savoir plus, on cherche d’information mais en vain. Dans la première phrase elle est mentionnée encore une fois mais au lieu de tout éclaircir au lecteur par cette phrase l’auteur lui confuse encore plus : « Quelle singulière idée j'ai eue, vraiment, ce soir-là, de choisir pour reine Mlle Perle » Cette sensation de l’angoisse, du suspens, des attentes trompées, des désirs pas articulés est très forte dans la nouvelle, et ces sensations restent avec le lecteur même quand la lecture est fini. Mademoiselle Perle, de laquelle le lecteur voudrait savoir tout, est une créature presque magique, comme un personnage d’un conte. Au début on ne comprend pas ce qu’elle est : Est-ce qu’elle est une bonne? Ou peut-être une parente ? Même le narrateur Gaston ne le sait pas, bien qu’il soit invité à la maison des Chantal depuis plusieurs années et mademoiselle Perle ait été là toujours. Elle était toujours là mais comme un vrai personnage magique elle était invisible, inaperçue. Son extérieur est très pittoresque : «Elle se coiffait d'une façon grotesque, avec de petits frisons vieillots tout à fait farces; et, sous cette chevelure (…) on voyait un grand front calme, coupé par deux rides profondes, deux rides de longues tristesses, puis deux yeux bleus, larges et doux, si timides, si craintifs,

en relation

  • Fiche_Le_Papa_de_Simon_4 me
    9763 mots | 40 pages
  • Maupassant_tout_nc
    8839 mots | 36 pages
  • Pierre et jean
    6076 mots | 25 pages
  • Aux champs
    44533 mots | 179 pages
  • Debut
    226113 mots | 905 pages
  • Dghdgh
    85157 mots | 341 pages
  • Pierre et jean
    53636 mots | 215 pages
  • Pierre & Jean en pdf
    47599 mots | 191 pages
  • Maupassant_Pierre_et_Jean
    47708 mots | 191 pages
  • Forcer à penser
    47711 mots | 191 pages